21 juillet 2005 – Après cinq vagues de votes d’allégeance dans la santé et les services sociaux, la CSN enregistre un gain net de près de 3 000 membres

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des autobus R.M.–CSN et le Syndicat d’Autobus Terremont Ltée–CSN ont…
Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale ce 3 février en début d’après-midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus…
La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

Avec ses alliés des autres grandes centrales syndicales et les organismes de défense des chômeurs, la…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Ce 2 février à midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus B.R.–CSN et le Syndicat…
Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Réunis en assemblée générale le 31 janvier 2023, les membres du Syndicat des enseignantes et enseignants…

21 juillet 2005 – Après cinq vagues de votes d’allégeance dans la santé et les services sociaux, la CSN enregistre un gain net de près de 3 000 membres

Après cinq vagues de votes d’allégeance dans la santé et les services sociaux, la CSN enregistre un gain net de près de 3000 membres

Au terme du dépouillement des résultats des votes d’allégeance syndicale dans le réseau de la santé et des services sociaux du Québec, la CSN se renforce de 2947 membres. La cinquième vague de votes d’allégeance syndicale s’est terminée le 21 juillet.

« Ces travailleuses et travailleurs de la plupart des établissements et régions du Québec ont préféré la CSN aux autres organisations en raison de la présence massive de notre centrale syndicale dans la santé et les services sociaux. Ce qui fait de la CSN la porte-parole dont l’impact est déterminant sur les conditions de travail et de vie lorsque vient le temps de négocier », a commenté le vice-président de la CSN, Roger Valois.

« Malgré le nouveau redécoupage syndical imposé par la loi 30, la CSN fait des gains majeurs dans plusieurs catégories », constate Roger Valois. Selon le vice-président de la CSN, la qualité de nos conventions collectives et de nos services incitent de nombreux groupes d’employé-es à adhérer à notre centrale. »

Ce bilan a été réalisé à partir des données fournies par le ministère de la Santé et des Services sociaux et par la Commission des relations du travail.

Adoptée par le gouvernement Charest à toute vapeur, la loi 30 force la fusion des accréditations syndicales du réseau de la santé et des services sociaux en quatre catégories. Rappelons que malgré les gains enregistrés, la CSN conteste la validité de la loi 30 devant les tribunaux et le Bureau international du travail (BIT).

Les cinq premières vagues de votes ont visé plus de 170 000 syndiqué-es du réseau de la santé et des services sociaux. La 6e vague de votes aura lieu à la rentrée, du 6 septembre au 7 octobre prochain.

Avant le début des votes d’allégeance, la CSN représentait près de 103 000 membres, soit 47,3 % de l’ensemble de l’effectif syndiqué.

La CSN a franchi le cap des 300 000 membres parmi ses syndicats affiliés.


Source : CSN – 21 juillet 2005

Pour renseignements : Michelle Filteau, directrice du Service des communications de la CSN, tél : (514) 598-2155

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket