21 septembre 2005 – Le comité syndical de relance d’Olymel évalue d’autres scénarios et opte pour la discrétion

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des autobus R.M.–CSN et le Syndicat d’Autobus Terremont Ltée–CSN ont…
Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale ce 3 février en début d’après-midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus…
La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

Avec ses alliés des autres grandes centrales syndicales et les organismes de défense des chômeurs, la…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Ce 2 février à midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus B.R.–CSN et le Syndicat…
Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Réunis en assemblée générale le 31 janvier 2023, les membres du Syndicat des enseignantes et enseignants…

21 septembre 2005 – Le comité syndical de relance d’Olymel évalue d’autres scénarios et opte pour la discrétion

Le comité syndical de relance d’Olymel évalue d’autres scénarios et opte pour la discrétion

Le comité syndical de relance de l’usine Olymel de Princeville évalue présentement divers scénarios susceptibles de faciliter la réouverture de l’établissement et, pour cette raison, n’émettra plus aucun commentaire tant que cet examen est en cours.

Le dimanche 18 septembre, à 83 pour cent, les membres CSN du syndicat de l’usine Olymel de Princeville rejetaient les propositions de l’entreprise qui envisageait une réouverture assortie d’une réduction significative des conditions de travail.

Le lundi soir, 19 septembre, le comité syndical de relance rencontrait la direction d’Olymel pour lui faire part de la décision des travailleuses et travailleurs et des motifs à l’origine de celle-ci.

La direction a ensuite annoncé que l’usine demeurerait fermée.

Le comité syndical de relance évalue donc la situation et estime qu’il est plus approprié, pour l’instant, d’éviter toute intervention publique.


Source : CSN – 22 septembre 2005

Pour renseignements : Yvan Sinotte, 514-979-6338

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket