Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

21 septembre 2005 – Négociation dans le secteur public – Débrayages dans le secteur de l’éducation et des organismes gouvernementaux

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

21 septembre 2005 – Négociation dans le secteur public – Débrayages dans le secteur de l’éducation et des organismes gouvernementaux

Négociation dans le secteur public

Débrayages dans le secteur de l’éducation et des organismes gouvernementaux

Les employé-es de soutien du secteur de l’éducation et des organismes gouvernementaux, membres de la CSN, déclencheront une journée de grève à la fin septembre. Dans 31 cégeps, le personnel de soutien de la CSN sera en grève toute la journée du 29 septembre. Le lendemain, les employé-es de soutien de 31 commissions scolaires débraieront à leur tour pour une journée complète en plus des syndicats de la RIO et de l’Aide juridique. Les employé-es de 4 traverses publiques seront en arrêt de travail le 30 septembre, de 15 h à 23 h.

La décision de débrayer à la fin septembre dans les syndicats de la Fédération des employées et employés de services publics de la CSN (FEESP-CSN) tient du fait que la négociation aux différentes tables de la CSN piétine et qu’aucun règlement n’est envisageable à l’heure actuelle. Certains syndicats de la RIO n’ont d’ailleurs eu aucune rencontre de négociation jusqu’à maintenant malgré des demandes répétées.

« Nous avons déjà mentionné au gouvernement que nous étions prêts à surseoir à nos moyens de pression si la négociation débloquait, explique Ginette Guérin, présidente de la FEESP-CSN. Nous l’avons fait récemment après avoir senti un premier geste de bonne volonté aux tables du soutien scolaire. Quelques progrès ont été réalisés et le rythme des rencontres s’est accéléré, mais nos vis-à-vis ont rapidement repris de vieilles habitudes et on tourne encore en rond aux tables CSN. On se demande à quel jeu joue le gouvernement. Il peut bien dire qu’il veut négocier et régler la convention collective, mais les belles paroles doivent se traduire par des gestes concrets. »

Certaines avancées aux tables de la FTQ, concernant les conditions de travail (clauses normatives), font en sorte qu’un débrayage n’est pas prévu pour le moment. Cependant, la perspective de grève n’est pas exclue. « Dans cette négociation, tout à coup on avance et ensuite on recule », déplore Michel Murray, coordonnateur de la mobilisation à la FTQ. « Nous avons eu récemment des réponses à certaines de nos demandes. Nous ne pouvons donc pas, à ce moment-ci, annoncer de grève à la FTQ. Cela dit, nous sommes solidaires avec nos collègues et nous poursuivons les mêmes objectifs à travers le Front commun. »

Le Front commun CSN-FTQ souhaite que toutes les tables puissent progresser pour en arriver à un règlement le plus rapidement possible. Cependant, les deux organisations sont encore loin d’un règlement et invitent le gouvernement à faire preuve d’ouverture pour en arriver à une entente.

« À ce moment-ci, ajoute Ginette Guérin, le gouvernement ne peut pas prétendre qu’il n’y est pour rien lorsque ses employé-es sortent en grève. Je ne trouve pas normal qu’après deux ans de négociation, nous ne soyons pas plus avancés. Si nos vis-à-vis veulent éviter la confrontation, ils savent exactement ce qu’ils ont à faire. Le pire, c’est qu’on ne parle même pas ici de salaire, mais de clauses sans incidence monétaire pour améliorer le sort de nos membres. Pourtant, la partie patronale agit comme s’il n’y avait aucun problème à régler dans les milieux de travail. » Notons par ailleurs que le 29 septembre coincide avec la journée nationale du personnel de soutien en éducation.

Ce communiqué et d’autres informations au www.secteurpublic.info

Voici la liste des établissements en grève

29 septembre, 31 cégeps : – ALMA – ANDRE LAURENDEAU – BEAUCE-APPALACHES – CARLETON – CENTRE SPECIALISE EN PECHES DE GRANDE RIVIERES – GASPESIE ET DES ILES A GASPE – GASPESIE ET DES ILES AUX ILES DE LA MADELEINE – GERALD GODIN – HERITAGE – JOLIETTE – JONQUIERE – L’ASSOMPTION – LA POCATIERE – LEVIS-LAUZON – LIMOILOU – LIONEL-GROULX – MATANE – OUTAOUAIS – RIMOUSKI – RIVIERE DU LOUP – ROSEMONT – SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU – SEPT-ILES – SHAWINIGAN – SOREL-TRACY – ST-FELICIEN – ST-JEROME – ST-LAURENT – THETFORD MINES – TROIS-RIVIERES – VIEUX-MONTREAL

30 septembre, 31 commissions scolaires – ABITIBI – APPALACHES – BOIS FRANCS – CHARLEVOIX – CHEMIN DU ROY – COEUR-DES-VALLEES – DECOUVREURS – DES CHENES – DES ILES – DES PHARES – DES SAMARES – DES SOMMETS – ENGLISH MONTREAL – ESTUAIRE – FLEUVE ET DES LACS – HARRICANA – HAUT-BOIS DE L’OUTAOUAIS – HAUTES-RIVIERES – HAUTS CANTONS – KAMOURASKA-RIVIERE-DU-LOUP – LAC ST-JEAN – LAURENTIDES – MONTREAL – MOYENNE COTE-NORD – NAVIGATEURS – PIERRE-NEVEU – SEIGNEURIE-DES-MILLE-ILES – SIR WILFRID LAURIER – SOREL-TRACY – VAL DES CERFS – VALLEE-DES-TISSERANDS

30 septembre 13 établissements dans trois organismes gouvernementaux AIDE JURIDIQUE – COMMISSION DE L’AIDE JURIDIQUE DE MONTREAL – BAS-ST-LAURENT-GASPESIE – ESTRIE – HULL – MAURICIE BOIS-FRANCS – QUEBEC – RIVE-SUD – SAGUENAY-LAC-ST-JEAN

TRAVERSIERS DE 15 H A 23 H : – QUEBEC-LEVIS – TADOUSSAC BAIE-STE-CATHERINE – SOREL ST-IGNACE DE LOYOLA – MATANE-BAIE-COMEAU-GODBOUT

RÉGIE DES INSTALLATIONS OLYMPIQUES


Source : Front commun CSN-FTQ – 21 septembre 2005

Pour renseignements : Pierre-Luc Bilodeau, Information – Secteur public CSN, (514) 598-2307, (514) 605-4426; Jean Laverdière, Information FTQ, (514) 383-8032

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket