Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

22 juin 2005 – Assurance parentale – Québec doit injecter 100 M$

Du même SUJET

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

22 juin 2005 – Assurance parentale – Québec doit injecter 100 M$

Assurance parentale Québec doit injecter 100 M$

Le gouvernement du Québec doit injecter 100 millions de dollars dans la caisse du régime québécois d’assurance parentale pour le 1er janvier 2006, date d’entrée en vigueur de la Loi sur l’assurance parentale.

D’une seule voix, la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et le Conseil du patronat du Québec (CPQ) appuient la proposition de financement votée par le Conseil de gestion de l’assurance parentale (CGAP), dont ils sont membres. Cette proposition fixe la contribution gouvernementale annuelle à 100 millions de dollars.

Le CPQ, la CSN et la FTQ affirment que le gouvernement se doit d’être logique avec lui-même : d’un côté il clame qu’il priorise la croissance de la population active du Québec mais d’un autre il refuse de participer financièrement à un régime qui contribuera à atteindre cet objectif.

Pour les trois organisations, le gouvernement a une responsabilité sociale dans ce dossier qui appelle une contribution financière de sa part. D’ailleurs, la Loi sur l’assurance parentale prévoit que le gouvernement peut y injecter des fonds.

Le nouveau régime bonifié coûtera au moins 300 M$ de plus que le régime actuel puisque les futurs parents auront droit à un ensemble de bénéfices plus généreux que le régime actuel (durée et niveau de prestations). Les employés et les employeurs acceptent de se partager la facture dans la mesure où le gouvernement du Québec fournira sa part.

Le CPQ, la CSN et la FTQ souhaitent vivement que la ministre Michelle Courchesne et le gouvernement du Québec donnent suite intégralement à la proposition de financement du régime voté par le CGAP.


Source : CPQ, CSN, FTQ – 22 juin 2005

Pour renseignements : Benoit Aubry, Information-CSN : 514 247-3198 ; André Messier, FTQ : 514 796-8208 ; Patricia O’Farrell, CPQ : 514 288-5161

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket