Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

23 mars 2004 – Des syndiqué – es réussissent à faire annuler une conférence sur le partenariat public – privé en santé

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

C’est plus 275 militantes et militants de la Fédération de la santé et des services sociaux…
Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Les travailleuses et les travailleurs de la Commission des droits de la personne et des droits…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada…
Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…

23 mars 2004 – Des syndiqué – es réussissent à faire annuler une conférence sur le partenariat public – privé en santé

Des syndiqué-es réussissent à faire annuler une conférence sur le partenariat public-privé en santé

Plus de 200 syndiqué-es de la CSN, de la FTQ et du SFPQ ont réussi à faire annuler ce matin une conférence sur le partenariat public-privé dans le domaine de la santé, qui devait ce tenir au Club Saint-James à Montréal. Les syndiqué-es voulaient ainsi dénoncer la tenue de cette conférence où plusieurs acteurs du secteur de la santé et des compagnies privées voulaient discuter du démantèlement de nos services publics. Cette conférence était organisée par l’Institut pour le partenariat public-privé et commandité par la compagnie pharmaceutique Pfizer.

« Nous continuerons à nous opposer à la vente aux enchères de nos services de santé et à revendiquer le maintien de services publics accessibles à la population du Québec. Il est essentiel de poursuivre la mobilisation afin de préserver les valeurs d’équité, de solidarité et de partage de la richesse pour contrer le néolibéralisme du gouvernement Charest », a déclaré Arthur Sandborn, président du Conseil central du Montréal métropolitain de la CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket