Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

24 janvier 2008 – Les chargés de cours de la FNEEQ appuient les tuteurs de la Téluq

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
McGill doit relancer son Conservatoire de musique

McGill doit relancer son Conservatoire de musique

C’est avec consternation que le Syndicat des chargé-es de cours et des instructeurs-trices de McGill a…
Loi sur la liberté académique : restons vigilants malgré les avancées 

Loi sur la liberté académique : restons vigilants malgré les avancées 

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ–CSN) est d’avis que les amendements…
PL-32 : pas de « véritable liberté académique » sans profonds amendements

PL-32 : pas de « véritable liberté académique » sans profonds amendements

Dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi sur la liberté académique dans…
UQAM : les membres du SPPEUQAM–CSN acceptent le règlement du conciliateur

UQAM : les membres du SPPEUQAM–CSN acceptent le règlement du conciliateur

Réunis en assemblée générale jeudi, les membres du Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l’UQAM…
La FP–CSN salue les grandes orientations du rapport, mais estime qu’il manque des précisions importantes

La FP–CSN salue les grandes orientations du rapport, mais estime qu’il manque des précisions importantes

La Fédération des professionnèles de la CSN (FP–CSN), qui représente 1500 professeurs du réseau universitaire, salue…

24 janvier 2008 – Les chargés de cours de la FNEEQ appuient les tuteurs de la Téluq


Les chargés de cours de la FNEEQ appuient les tuteurs de la Téluq

Les syndicats du Regroupement université de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec donnent leur appui total aux tuteurs et aux tutrices de la Télé-université, en grève depuis le 15 janvier.

Marie Blais, vice-présidente de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec, explique les raisons pour lesquelles son organisation prend position dès le début du conflit : « L’histoire récente des enseignants précaires du niveau universitaire est marquée par la tentation constante des directions de maintenir ce personnel dans un état d’exclusion. Cela s’est fait de plusieurs manières, entre autres, en leur refusant l’intégration aux structures de l’institution et en ne reconnaissant pas la valeur de leur travail. Nous avons dû, pour la plupart d’entre nous, mener des batailles difficiles pour que soit reconnu notre apport à l’enseignement supérieur. Nous savons intimement l’importance de la lutte que mènent les tuteurs et les tutrices de la Téluq à cet égard », d’indiquer Marie Blais.

Les tuteurs de la Télé-université sont, en effet, aux prises avec une direction qui leur refuse la reconnaissance professionnelle et l’intégration aux structures universitaires. Le discours public de la direction de la Téluq véhicule que ces formateurs à distance ne sont pas de véritables enseignants. « Nous, chargés de cours, disons haut et fort que le caractère (enseignement à distance) que prennent les formations que donnent les tuteurs ne permet pas à leur direction de leur nier leur statut de pédagogue. Ce sont des enseignants universitaires à part entière. Cela doit être reconnu dans tous les aspects de la vie universitaire et se traduire dans leur rémunération », de souligner la vice-présidente de la FNEEQ.

En plus de l’appui moral que donnent aujourd’hui les syndicats du Regroupement université de la FNEEQ, ces derniers mettront en marche une campagne interne d’appui financier aux grévistes.

La FNEEQ compte au total près de 25 000 membres dans les cégeps, les universités et les établissements privés partout au Québec.


Source : FNEEQ-CSN – 24 janvier 2008

Renseignements : Roger Deslauriers, Service des communications de la CSN, tél. : 514 598-2378, cell. : 514 916-8041.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket