Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

25 avril 2006 – Les homéopathes du Québec tiennent une semaine de sensibilisation, organisent une journée contact avec le public et s’associent à Terre Sans Frontières

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

25 avril 2006 – Les homéopathes du Québec tiennent une semaine de sensibilisation, organisent une journée contact avec le public et s’associent à Terre Sans Frontières

Les homéopathes du Québec tiennent une semaine de sensibilisation, organisent une journée contact avec le public et s’associent à Terre Sans Frontières

La première Semaine internationale de sensibilisation à l’homéopathie se déroule présentement, à l’initiative du Syndicat professionnel des homéopathes du Québec (CSN), et clôturera, le dimanche 30 avril, par une Journée contact avec l’homéopathe ouverte au public. Cette semaine est également l’occasion d’annoncer le lancement officiel d’Homéopathes de Terre Sans Frontières.

Cette Semaine internationale de sensibilisation à l’homéopathie a pour but de faire connaître cette médecine alternative et complémentaire à travers le monde. Alors que l’homéopathie occupe une place de premier plan dans certains pays comme l’Inde, par exemple, ou encore de médecine intégrée, comme en Angleterre, au sein de la population d’Amérique du Nord règne une méconnaissance quasi-totale de ce qu’est l’homéopathie, principalement à cause de la désinformation dont elle est trop souvent l’objet.

C’est l’an passé que s’est déroulée, pour la première fois, une telle semaine, intitulée World Homeopathy Awareness Week, pour souligner le 250ème anniversaire de naissance de Samuel Hahnemann, fondateur de l’homéopathie. Cette année, les homéopathes du Québec ont pris l’initiative d’organiser la première version francophone, ce qui signifie que partout dans le monde, pas moins de 52 organisations de 29 pays participent à cet évènement. La population est invitée à participer à cette semaine en rencontrant, le dimanche 30 avril, les homéopathes du Québec à l’occasion d’une journée portes ouvertes dès 10h au studio-théâtre Alfred-Laliberté de l’Université du Québec à Montréal. L’entrée est libre.

Le public pourra entendre cinq conférenciers homéopathes aguerris, sur des sujets aussi passionnants que différents tels l’approche homéopathique pour les enfants, l’homéopathie en temps d’épidémies, l’homéopathie et les maladies de la sphère émotionnelle, l’homéopathie, médecine empirique et démocratique et l’homéopathie appliquée au développement durable en santé. Le public aura aussi l’occasion de rencontrer les différents fabricants de remèdes homéopathiques du Québec, de constater l’impressionnant éventail d’ouvrages traitant d’homéopathie avec la Librairie Biosfaire et de rencontrer les gens de l’organisme Terre Sans Frontières.

Les homéopathes membres du Syndicat professionnel des homéopathes du Québec (CSN) seront sur place afin de répondre aux questions du public sur l’homéopathie et démystifier cette thérapeutique qui a fait ses preuves partout dans le monde.

Le Syndicat professionnel des homéopathes du Québec Le Syndicat professionnel des homéopathes du Québec (SPHQ), créé en 1989, est affilié à la Fédération des professionnèles de la CSN et compte quelque 300 membres. Ce syndicat est le seul organisme regroupant des homéopathes au Québec qui soit officiellement reconnu par l’International Council for Homeopathy et ce, en raison de ses normes élevées de formation. En l’absence de corporation professionnelle, seul le SPHQ garantit au public une pratique de qualité, professionnelle et responsable.

Terre Sans Frontières Le Syndicat professionnel des homéopathes du Québec s’est associé à l’organisme Terre Sans Frontières pour lancer Homéopathes de Terre Sans Frontières dont on annonce officiellement la formation aujourd’hui, même si une mission humanitaire s’est déjà tenue au Honduras.

Terre Sans Frontières a été fondée il y a 25 ans et vise le développement durable des populations des pays d’Afrique centrale et de l’est et en Amérique latine. Les projets que parraine cet organisme sont réalisés en partenariat avec des organisations locales. Terre Sans Frontières compte sur un budget annuel de 7 millions $ et vient de signer une entente quinquennale (2006 – 2011) de 7,8 millions $ avec l’Agence canadienne de développement international (ACDI).

La mission d’Homéopathes de Terre Sans Frontières au Honduras, qui s’est tenue en mars dernier, a permis de dispenser des soins homéopathiques à 223 personnes et a fait face à une épidémie virulente de rotavirus. Le bilan de cette mission est rapporté dans le premier bulletin des Homéopathes de Terre Sans Frontières.


Source : CSN – 25 avril 2006

Pour renseignements : YvanSinotte, conseiller à l’information CSN, (514) 979-6338

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket