Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

25 mai 2004 – Congés parentaux : Une entente incomplète, selon la CSN

Du même SUJET

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

25 mai 2004 – Congés parentaux : Une entente incomplète, selon la CSN

Congés parentaux : Une entente incomplète, selon la CSN

« L’entente signée entre le gouvernement fédéral et le gouvernement québécois est incomplète. C’est mieux que ce que le gouvernement fédéral nous offrait lors des précédentes négociations avec Québec en 1997 mais ça demeure incomplet ». C’est en ces termes que la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, a qualifié l’entente de principe Canada-Québec sur le régime d’assurance parentale signée le 21 mai dernier. « Nous ne sommes pas dupes de ce soudain intérêt des libéraux de Paul Martin pour les familles au moment du déclenchement des élections fédérales », a-t-elle ajouté. Rappelons que le gouvernement fédéral a fait traîner les négociations pendant huit ans aux mépris des familles québécoises.

Par ailleurs, la CSN ne comprend pas la précipitation du gouvernement Charest à signer une telle entente alors que les familles ne pourront en bénéficier avant 2006. « Cette précipitation des deux paliers de gouvernement a comme objectif, visiblement, d’aseptiser le débat lors de la prochaine élection fédérale. Elle vise à atténuer les pressions qu’aurait pu exercer la population québécoise sur les partis politiques fédéraux dans le cadre du débat démocratique que constitue une campagne électorale », a indiqué Claudette Carbonneau.

Enfin, les seules garanties comprises dans cette entente Canada-Québec sur l’assurance parentale sont pour le gouvernement du Canada et les citoyens hors-Québec. En effet, l’entente prévoit qu’elle n’entraînera pas d’augmentation de cotisations au programme d’assurance-emploi pour les personnes résidant hors-Québec et de coûts supplémentaires pour le gouvernement du Canada.

Finalement, la CSN s’interroge sur le fait que l’entente de principe est conclue sous réserve des positions respectives du Procureur général du Canada et du Québec dans le litige sur l’assurance parentale qui les opposent devant les tribunaux. Qui plus est, le gouvernement fédéral maintien son appel en Cour suprême sur l’assurance parentale. « Visiblement, le gouvernement fédéral, ne veut d’aucune façon reconnaître le rôle du gouvernement du Québec quant à l’assurance parentale », a conclu Claudette Carbonneau.

La Confédération des syndicats nationaux regroupe 2800 syndicats qui représentent 280 000 membres œuvrant dans la plupart des secteurs d’activité.


Source : CSN – 25-05-2004

Pour renseignements : Nicolas Girard, Service des communications de la CSN, (514) 598-2264, (514) 605-9961

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket