25 novembre 2007 – Manifestation devant la basilique Notre – Dame à Montréal – Un autre conflit de travail en vue

Articles récents

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les travailleuses et les travailleurs représentés par la Fédération de la santé et des services sociaux…
Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Une entente de principe est intervenue tard hier soir entre le Syndicat des chargées et chargés…
Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

À la suite de la consultation des 61 assemblées générales représentant l’ensemble des profs du réseau collégial,…
Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Réunis devant l’Assemblée nationale lors d’une manifestation sur l’heure du midi, la Confédération des syndicats nationaux…
La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

Devant l’ampleur de la crise qui secoue le secteur des médias d’information, les différents paliers de…
Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Les différents évènements violents des derniers jours visant des agents de la paix des services correctionnels…

25 novembre 2007 – Manifestation devant la basilique Notre – Dame à Montréal – Un autre conflit de travail en vue

Manifestation devant la basilique Notre-Dame à Montréal

Un autre conflit de travail en vue

Une vingtaine de syndiqué-es de la fabrique Notre-Dame ont érigé un piquet de grève symbolique sur le parvis de la basilique, dimanche matin, à 10h00, alors que des gens entraient pour suivre la messe spéciale commémorant l’arrivée, il y a 400 ans, des sulpiciens, messe qui était télédiffusée en direct par Radio-Canada.

Quelques jours plus tôt, lors de l’assemblée générale du 19 novembre, les syndiqué-es ont rejeté à l’unanimité les dernières offres patronales et ont voté en faveur de la mise en branle de moyens de pression.

Sans convention collective depuis près de deux ans, les employé-es de la fabrique Notre-Dame déplorent l’unilatéralisme de leur employeur à la table de négociation. Celui-ci tente d’imposer ses vues tout en faisant la sourde oreille aux demandes légitimes de ses employés qui ne demandent pourtant que la protection des emplois actuels et certaines améliorations à leurs conditions de travail.

De son côté, l’employeur souhaite supprimer des postes, obtenir plus de disponibilité de la part des employés, et imposer des restrictions à la prise de congés. De manière générale, il veut revoir à la baisse leurs conditions de travail, et ce, sans présenter aucune justification ni offrir de compensation.

Ce traitement apparaît d’autant plus injuste aux employé-es de la basilique Notre-Dame que la fabrique vient d’accéder à la majorité des demandes de leurs consoeurs et confrères du cimetière Notre-Dame-des-Neiges (avec qui ils partagent le même employeur) au terme d’une bataille épique. Ainsi, à peine le conflit de travail au cimetière Notre-Dame-des-Neiges terminé, lequel a duré 17 semaines, qu’il s’en dessine un nouveau à la basilique.


Source : CSN – 25 novembre 2007

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023