Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

25 septembre 2007 – Feu vert à RocklandMD – Hôpital du Sacré – Cœur : les syndicats continuent la lutte !

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

25 septembre 2007 – Feu vert à RocklandMD – Hôpital du Sacré – Cœur : les syndicats continuent la lutte !

Feu vert à Rockland MD

Hôpital du Sacré-Cœur : les syndicats continuent la lutte !

Le conseil d’administration de l’hôpital du Sacré-Cœur a fait le pire choix, hier soir, en donnant son aval au projet d’entente de transférer des chirurgies d’un jour à la clinique privée Rockland MD.

Le contrat n’est pas encore signé

Après que des citoyens et des représentants des syndicats eurent exprimé leur inquiétude quant à la privatisation de la chirurgie et demandé à nouveau aux dirigeants de l’établissement de discuter d’alternatives, le conseil d’administration a donné son feu vert au projet. Toutefois, le contrat entre l’hôpital et la clinique privée n’est pas encore signé, l’établissement se donnant un mois, selon les médias.

Les syndicats de la FSSS-CSN représentant les personnels des soins infirmiers et cardiorespiratoires, des bureaux et de l’administration, ainsi que des services paratechniques auxiliaires et métiers entendent utiliser les recours à leur portée afin d’amener l’hôpital à envisager d’autres solutions existantes. Selon les porte-parole des syndiqué-es et de la population, la pénurie d’infirmières qu’évoque l’hôpital pour justifier la privatisation de la chirurgie est un prétexte qui ne tient pas la route. En effet, d’autres moyens existent, dont une réorganisation du travail, des ententes avec d’autres hôpitaux, la stabilisation des équipes de travail, l’embauche de nouvelles diplômées, etc. Mais encore faut-il que les dirigeants de l’hôpital du Sacré-Cœur acceptent d’en discuter.

Manifestation

Avant la tenue du conseil d’administration, une manifestation réunissant des membres des syndicats CSN et de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé (APTS), ainsi que des représentants de la Coalition Solidarité Santé a eu lieu à l’entrée de l’hôpital. Les porte-parole des citoyennes et des citoyens, ainsi que des syndicats ont fait état des nombreuses questions soulevées par la privatisation de la chirurgie. Où Rockland MD trouvera-t-elle les infirmières dont elle a besoin, sinon à Sacré-Cœur et dans le réseau public ? Comment choisira-t-on les patients ? Qu’arrivera-t-il en cas de complication pour un patient traité à la clinique privée, qui fonctionne selon un horaire commercial ?

Détermination

À l’ouverture des portes de la salle Émilie-Gamelin, où a eu lieu la réunion du conseil d’administration, les citoyens et les employé-es ont fait une entrée remarquée en scandant des slogans démontrant leur détermination à faire échec à la privatisation.

**Ce qu’ils ont dit !**
Francine Lévesque, présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)

« Tant et aussi longtemps que l’hôpital du Sacré-Cœur va poursuivre dans cette voie, il va nous trouver sur son chemin… « Avec des luttes citoyennes comme celle que nous menons ici, il est possible d’obtenir des victoires, comme on l’a vu tout récemment à Saint-Hyacinthe. Le conseil d’administration du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska est revenu, à notre grande satisfaction, sur sa décision de fermer le CHSLD Andrée-Perrault, ainsi qu’une unité d’hébergement au CHSLD d’Acton Vale. »

Gaétan Châteauneuf, président du Conseil central du Montréal-métropolitain de la CSN

« C’est une aberration ! Sacré-Cœur veut donner des opérations d’un jour au privé alors qu’il y a des salles disponibles. L’hôpital se sert de la pénurie d’infirmières pour aller vers le privé. C’est un mauvais prétexte. En allant dans le privé, la direction va accroître le problème de pénurie. Vous (la direction de l’hôpital-ndlr) avez souligné à plusieurs reprises les bons résultats de l’établissement obtenus grâce au personnel… Dans ce cas-ci, j’ai l’impression que vous ne respectez pas beaucoup le personnel en refusant de discuter d’alternatives. En recourant au privé, vous n’avez pas l’impression que vous êtes en train de tirer dans le fond de la chaloupe ? »

Lise Danis, Syndicat des professionnel-les en soins infirmiers et cardiorespiratoires de l’hôpital du Sacré-Cœur (CSN)

« Avez-vous regardé s’il y a d’autres solutions ? Pourquoi ne pas vouloir s’asseoir avec nous pour discuter d’alternatives ? »

Robert Carrier, APTS

« Si Sacré-Cœur doit fournir les services préopératoires et postopératoires, quels services à la population coupera-t-on si on doit payer pour ça ? »

Sébastien Rivard, Coalition Solidarité Santé

« C’est un autre mauvais exemple à ne pas suivre. Ça va à l’encontre du droit à la santé, du caractère public de notre système et des valeurs d’universalité, d’équité et d’accessibilité. La direction manque de transparence dans cette affaire. »

Jean-Philippe Grad, vice-président de la FSSS-CSN, région de Montréal-métropolitain

« À quoi cela servira-t-il de développer, ici à Sacré-Cœur, des ressources humaines si elles partent ailleurs ? »


Source : CSN – 25 septembre 2007

Pour renseignements : Claude Saint-Georges, Fédération de la santé et des services sociaux–CSN Tél. : 514 598-2213 Michel Crête, Information-CSN Tél. : 514 598-2454

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket