Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

26 octobre 2006 – Loi anti – briseurs de grève :La CSN souligne le vote historique des Communes

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

26 octobre 2006 – Loi anti – briseurs de grève :La CSN souligne le vote historique des Communes

Loi anti-briseurs de grève : La CSN souligne le vote historique des Communes

La présidente de la Confédération des syndicats nationaux, Claudette Carbonneau, se réjouit du vote historique qui vient de se tenir à la Chambre des communes. Après une dizaine de tentatives, depuis le début des années 1990, le projet de loi anti-briseurs de grève du Bloc québécois a enfin réussi à passer l’étape de la deuxième lecture.

« Le Québec a sa propre loi anti-briseurs de grève depuis 1977, ce qui a grandement civilisé les conflits de travail. Il est grand temps pour le gouvernement fédéral de moderniser le Code canadien du travail et d’y inclure des mesures anti-briseurs de grève », a déclaré Claudette Carbonneau.

« À la CSN, les travailleurs de la céréalière Cargill, à Baie-Comeau, ont durement payé le prix de ce vide législatif avec un des plus longs conflits de travail, qui s’est étiré sur près de quatre longues années. Les travailleuses et les travailleurs de Radio-Nord en Abitibi-Témiscamingue en ont aussi payé le prix. Durant près des deux années où la grève a perduré, Radio-Nord a continué ses activités comme si de rien n’était », de rappeler la vice-présidente de la CSN, Denise Boucher.

« Le projet de loi du Bloc québécois doit maintenant passer l’étape décisive de la troisième lecture. Aussi la CSN appelle-t-elle le gouvernement conservateur à donner suite au vote démocratique favorable de la Chambre des communes. Sans la volonté du parti au pouvoir, la loi ne peut être adoptée. Le gouvernement conservateur ne doit surtout pas se traîner les pieds, de façon à laisser mourir ce projet de loi au feuilleton pour des raisons d’échéances électorales, ont conclu les deux leaders syndicales.


Source : CSN – 26 octobre 2006

Pour renseignements : Michelle Filteau, directrice du Service des communications de la CSN, cellulaire : 514-894-1326

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket