Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

28 février 2006 – La FNEEQ – CSN considère que la loi 142 ne s’applique pas aux associations étudiantes

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

28 février 2006 – La FNEEQ – CSN considère que la loi 142 ne s’applique pas aux associations étudiantes

La FNEEQ-CSN considère que la loi 142 ne s’applique pas aux associations étudiantes

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) s’élève contre les menaces de recours à la loi 142 de la part de certaines directions de cégep contre des actions que pourraient entreprendre les associations étudiantes en lien avec les enjeux qui leur sont propres.

« Nous appuyons totalement les organisations étudiantes dans leur opposition à cette interprétation erronée de la loi que font certaines directions de collège », indique Ronald Cameron, président de la FNEEQ (CSN). Les informations dont nous disposons nous indiquent que plusieurs associations, qu’elles soient affiliées à l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSE) ou à la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), sont l’objet de telles menaces.

La FNEEQ (CSN) conteste la légitimité de la loi 142 non seulement en regard des mesures répressives, mais également comme geste injustifiable et autoritaire à l’endroit du processus démocratique de négociation. Les dispositions de la loi 142 concernant la répression de toute perturbation du fonctionnement des services publics visent, selon nous, les salarié-es du secteur public et leurs membres.

Étendre ces dispositions anti-démocratiques aux mobilisations étudiantes constitue, pour la FNEEQ (CSN), une interprétation erronée de la loi 142. Nous exigeons donc que cessent ces pratiques de la part des directions de cégep qui les utilisent dans le but d’empêcher les étudiantes et les étudiants de faire valoir leurs revendications et leur point de vue.

La FNEEQ (CSN) représente les deux tiers des enseignantes et des enseignants de cégep, soit 12 500 membres répartis dans 35 syndicats.


Source : CSN – 17 février 2006

Pour renseignements : France Désaulniers Conseillère aux communications FNEEQ-CSN tél. 514 219-2947

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket