Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

28 novembre 2003 – FNEEQ – Abolition des cégeps

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

28 novembre 2003 – FNEEQ – Abolition des cégeps

Abolition des cégeps : une proposition incompatible avec l’accessibilité aux études supérieures

Pour la FNEEQ-CSN, la proposition mise en avant par la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) ne tient tout simplement pas la route. Il s’agit d’une proposition par laquelle les commissions scolaires veulent carrément s’approprier des sommes dévolues aux institutions collégiales. Pour Pierre Patry, le président de la FNEEQ-CSN, l’approche de la FCSQ est clairement une approche comptable, qui n’a rien à voir avec l’amélioration de l’accessibilité aux études supérieures, ni avec l’amélioration du taux de diplomation.

Le réseau collégial est de fait unique en Amérique du Nord. Nés de la volonté de démocratiser l’accès aux études supérieures, les cégeps sont devenus au fil des ans des repères culturel, social et économique dans toutes les régions du Québec. Des établissements publics, un enseignement supérieur accessible, voilà des éléments qui militent en faveur des cégeps.

La formation dispensée dans les établissements du réseau collégial relève de l’enseignement supérieur. En réalité, la formation technique dispensée dans les institutions collégiales est un succès en terme de la qualité de la formation.

Nous disons non au morcellement du réseau. Il importe d’en préserver l’intégrité et de le consolider sur les bases solides existantes.

On remet régulièrement l’existence du réseau collégial en question. Elle a pourtant été confirmée à deux reprises au cours des dernières années. Une première fois, alors que des travaux en commission parlementaire ont mené à une réforme implantée en1993 par la ministre libérale Lucienne Robillard. Quant aux États généraux sur l’éducation organisés en 1995, ils ont conduit à une volonté de consolider le réseau. Et voilà que la Fédération des commissions scolaires vient remettre en cause l’existence d’un consensus social qui reconnaît la pertinence du réseau collégial !

Cette pertinence de l’enseignement collégial ne se dément pas. « Que la Fédération des commissions scolaires se penche donc sur ses propres problèmes… sans remettre en cause l’existence d’un réseau qui a fait ses preuves ! », ajoute Pierre Patry.

La plate-forme du Parti libéral indique que l’éducation ne signifie pas la recherche de profits, que l’éducation incarne de manière concrète des valeurs d’égalité des chances, de justice sociale et de progrès tant pour les individus que pour la société québécoise dans son ensemble. Il s’agit-là d’une des missions essentielles de l’État. En conséquence, nous demandons au ministre de l’Éducation, Pierre Reid, de se dissocier publiquement de la proposition de la FCSQ.

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec est l’organisation syndicale la plus représentative de l’enseignement collégial au Québec. Elle représente près de 14 000 membres, soit les deux tiers des enseignantes et des enseignants de cégep, qui oeuvrent dans 35 établissements.


Source : FNEEQ-CSN– 28-11-2003

Pour renseignements : France Désaulniers, Information – FNEEQ Tél. : 514-219-2947 (cell.)

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket