28 septembre 2006 – Une première étape est franchie : l’Alliance syndicale de la construction propose une première rencontre de négociation

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des autobus R.M.–CSN et le Syndicat d’Autobus Terremont Ltée–CSN ont…
Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale ce 3 février en début d’après-midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus…
La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

Avec ses alliés des autres grandes centrales syndicales et les organismes de défense des chômeurs, la…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Ce 2 février à midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus B.R.–CSN et le Syndicat…
Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Réunis en assemblée générale le 31 janvier 2023, les membres du Syndicat des enseignantes et enseignants…

28 septembre 2006 – Une première étape est franchie : l’Alliance syndicale de la construction propose une première rencontre de négociation

Une première étape est franchie : l’Alliance syndicale de la construction propose une première rencontre de négociation

Une première étape en vue du renouvellement des conventions collectives de l’industrie de la construction vient d’être franchie. Le 27 septembre, la CSN-Construction, le Conseil provincial – International et la CSD Construction ont proposé une première rencontre aux représentants de l’APCHQ pour le secteur résidentiel, de l’ACQ pour le secteur institutionnel/commercial et le secteur industriel, l’ACRGTQ pour le secteur génie civil/voirie et l’AECQ pour les clauses communes.

L’alliance syndicale CSN-Construction, Conseil provincial – International et CSD Construction souhaite donc déposer aux porte-parole de chaque association sectorielle d’employeurs, à la mi-octobre, un projet de protocole de négociation pour la convention collective de chaque secteur et pour la négociation des clauses communes (avantages sociaux, griefs, arbitrage, sécurité syndicale, etc.).

Mandat de négociation

À la suite des résultats obtenus lors du dernier scrutin syndical, le Conseil provincial – International, la CSD Construction et la CSN-Construction réunissent la majorité requise par l’article 42 de la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction afin d’entreprendre les négociations entourant le renouvellement des conventions collectives qui viennent à échéance le 30 avril 2007.

Ces conventions collectives, lorsqu’elles seront conclues, fixeront les conditions de travail de quelque 135 000 travailleuses et travailleurs et seront appliquées par 22 150 employeurs à l’échelle provinciale.

Actuellement, l’industrie de la construction connaît un volume de travail qu’elle n’a pas atteint depuis 29 ans. En 2005, il y a eu 126 millions d’heures de travail enregistrées sur les chantiers. Un record ! Et les prévisions indiquent que ce niveau devrait se maintenir en 2006. C’est dans ce contexte économique que s’entreprennent les négociations dans cette industrie.


Source : CSN-Construction, Conseil provincial – International, CSD Construction – 28 septembre 2006

Pour renseignements : Michel Crête, 514.598.2454

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket