29 juillet 2003 – Le CCMM dénonce les arrestations de lundi – Une entrave aux principes fondamentaux de notre société

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des autobus R.M.–CSN et le Syndicat d’Autobus Terremont Ltée–CSN ont…
Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale ce 3 février en début d’après-midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus…
La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

Avec ses alliés des autres grandes centrales syndicales et les organismes de défense des chômeurs, la…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Ce 2 février à midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus B.R.–CSN et le Syndicat…
Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Réunis en assemblée générale le 31 janvier 2023, les membres du Syndicat des enseignantes et enseignants…

29 juillet 2003 – Le CCMM dénonce les arrestations de lundi – Une entrave aux principes fondamentaux de notre société

Le CCMM dénonce les arrestations de lundi

Une entrave aux principes fondamentaux de notre société

Le Conseil central du Montréal métropolitain (CSN) dénonce les nombreuses arrestations arbitraires qui ont eu lieu lundi, à Montréal, lors des manifestations en marge de la rencontre du mini-sommet de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

« Le fait qu’il y ait eu plus de deux cents arrestations s’explique mal dans une société démocratique comme la nôtre » déclare Manon Perron, trésorière du conseil central. Un tel comportement des autorités policières est une entrave aux principes fondamentaux de la société canadienne, dont le droit de manifester est si cher au mouvement syndical. Certes, les autorités policières doivent maintenir l’ordre public, mais sans porter atteinte pour autant aux droits individuels et collectifs de manifestation et de liberté d’expression. Aujourd’hui, nous avons appris que les procédures de libération engagées par les autorités priveront les manifestants de leur volonté de regagner la rue et d’exercer leurs droits prévus en vertu des chartes canadienne et québécoise.

Suite à la déclaration du ministre Pettigrew au quotidien Le Devoir, dans son édition de samedi dernier, « Moi, je serai à leur écoute (manifestants)… Mais s’il y a trop de bruit et que ça dégénère, qu’est-ce que vous voulez, la police s’en occupera », doit-on comprendre que le gouvernement canadien fait la sourde oreille à une certaine frange de la société civile ? « Chose certaine, les citoyennes et les citoyens sont à chaque jour plus nombreux à comprendre les enjeux et les dangers liés aux négociations d’accords commerciaux à l’échelle mondiale ou des trois Amériques que mène le gouvernement fédéral en leur nom », note Manon Perron.

« L’opération policière d’hier met en lumière les dangers d’atteinte aux valeurs fondamentales qui guident les grandes sociétés démocratiques comme la nôtre. »

Le Conseil central du Montréal métropolitain (CSN) est une organisation syndicale qui regroupe 585 syndicats comprenant 85 000 membres, qui proviennent de plusieurs secteurs d’activité.


Source : CCMM – CSN  – 29-07-2003

Renseignements : Manon Perron, trésorière du Conseil central du Montréal métropolitain ; 598-2134 ; téléavertisseur : 331-6100 # 6159

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket