Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

29 juillet 2003 – Le CCMM dénonce les arrestations de lundi – Une entrave aux principes fondamentaux de notre société

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

29 juillet 2003 – Le CCMM dénonce les arrestations de lundi – Une entrave aux principes fondamentaux de notre société

Le CCMM dénonce les arrestations de lundi

Une entrave aux principes fondamentaux de notre société

Le Conseil central du Montréal métropolitain (CSN) dénonce les nombreuses arrestations arbitraires qui ont eu lieu lundi, à Montréal, lors des manifestations en marge de la rencontre du mini-sommet de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

« Le fait qu’il y ait eu plus de deux cents arrestations s’explique mal dans une société démocratique comme la nôtre » déclare Manon Perron, trésorière du conseil central. Un tel comportement des autorités policières est une entrave aux principes fondamentaux de la société canadienne, dont le droit de manifester est si cher au mouvement syndical. Certes, les autorités policières doivent maintenir l’ordre public, mais sans porter atteinte pour autant aux droits individuels et collectifs de manifestation et de liberté d’expression. Aujourd’hui, nous avons appris que les procédures de libération engagées par les autorités priveront les manifestants de leur volonté de regagner la rue et d’exercer leurs droits prévus en vertu des chartes canadienne et québécoise.

Suite à la déclaration du ministre Pettigrew au quotidien Le Devoir, dans son édition de samedi dernier, « Moi, je serai à leur écoute (manifestants)… Mais s’il y a trop de bruit et que ça dégénère, qu’est-ce que vous voulez, la police s’en occupera », doit-on comprendre que le gouvernement canadien fait la sourde oreille à une certaine frange de la société civile ? « Chose certaine, les citoyennes et les citoyens sont à chaque jour plus nombreux à comprendre les enjeux et les dangers liés aux négociations d’accords commerciaux à l’échelle mondiale ou des trois Amériques que mène le gouvernement fédéral en leur nom », note Manon Perron.

« L’opération policière d’hier met en lumière les dangers d’atteinte aux valeurs fondamentales qui guident les grandes sociétés démocratiques comme la nôtre. »

Le Conseil central du Montréal métropolitain (CSN) est une organisation syndicale qui regroupe 585 syndicats comprenant 85 000 membres, qui proviennent de plusieurs secteurs d’activité.


Source : CCMM – CSN  – 29-07-2003

Renseignements : Manon Perron, trésorière du Conseil central du Montréal métropolitain ; 598-2134 ; téléavertisseur : 331-6100 # 6159

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket