Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

29 novembre 2005 – Projet de loi 135 – La CSN – Construction présente ses recommandations

Du même SUJET

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

29 novembre 2005 – Projet de loi 135 – La CSN – Construction présente ses recommandations

Appui au projet de loi 135

La CSN-Construction présente ses recommandations

Le placement doit sortir des mains des syndicats !

Le président de la CSN-Construction, Ted McLaren, a présenté aujourd’hui à la Commission parlementaire portant sur le projet de loi 135 (industrie de la construction) les recommandations de son organisation.

De manière générale, la CSN-Construction accueille favorablement les modifications législatives contenues dans le projet de loi 135 présenté par le ministre du Travail, Monsieur Laurent Lessard, et ce, plus particulièrement au regard des dispositions relatives à la liberté d’appartenance syndicale des travailleurs de l’industrie de la construction. La CSN-Construction apprécie tout particulièrement le fait que le projet confie à la Commission des relations du travail (CRT) le mandat de trancher les litiges relatifs aux plaintes des travailleurs qui seraient victimes d’intimidation et de discrimination.

Le renforcement des dispositions législatives relatives à l’intimidation et aux mesures discriminatoires, qui tiennent compte des conclusions du Rapport d’enquête sur le dépassement de coûts et de délais du chantier de la Société Papiers Gaspésia de Chandler, répond aux préoccupations des membres de la CSN-Construction.

Par ailleurs, la CSN-Construction constate que le dispositif qui est à l’origine des mesures discriminatoires, c’est-à-dire le mode de placement de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction, est toujours indemne. La CSN-Construction souhaite que le placement soit confié à un organisme indépendant, qui pourrait être la Commission de la construction du Québec (CCQ). Le placement doit sortir des mains des syndicats. Le président de la CSN-Construction a plaidé qu’il était nécessaire de tenir, dans les plus brefs délais, un forum sur cette question afin de modifier les règles qui donnent naissance à des situations inacceptables tant pour les salarié-es que pour les employeurs au sein de cette industrie.

« Par ailleurs, de dire Ted McLaren, nous sommes d’avis qu’il n’est pas opportun, par le biais de l’article 13 du projet de loi, de confier à la Commission de la construction du Québec le rôle d’enquêteur en matière de discrimination ainsi que le rôle de « filtre », l’actuel projet de loi prévoyant que la CCQ juge de la « probabilité » qu’il y ait contravention au chapitre IX de la loi R 20. »

La Commission de la construction du Québec a principalement pour mandat de veiller à l’application de la loi et son expertise touche, entre autres, l’application des conventions collectives, la vérification des normes d’embauche, la compétence de la main-d’œuvre, l’assujettissement des travaux de construction à la loi, peut-on lire dans le mémoire de la CSN-Construction.

Le président de la CSN-Construction a fait valoir que la Commission de la construction du Québec et son personnel d’enquêteurs ne possèdent pas d’expertise particulière en matière d’enquête ou de conciliation sur des situations qui impliquent des pertes d’emploi ou des refus d’embauche ayant pour cause la discrimination liée à la liberté d’association syndicale. Il n’est donc pas opportun que la Commission de la construction du Québec agisse à titre de « filtre » quant aux plaintes alléguant une discrimination liée à la liberté d’association syndicale. Cette procédure pour autoriser le dépôt à la Commission des relations du travail de plaintes qu’elle estime « probablement fondées » est inappropriée. Selon lui, la CRT a toute l’expertise et la notoriété pour agir en matière d’enquête dans les cas d’intimidation et de discrimination.

« Il est impératif que le ministre du Travail légifère afin d’enrayer l’intimidation et la discrimination puisque chaque jour on nous rapporte de tels cas sur les chantiers du Québec, a conclu Ted McLaren. »


Source : CSN – 29 novembre 2005

Pour renseignements : Michel Crête, CSN-Information – 514 598-2454 ou 514 703-0775

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket