Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

29 octobre 2002 – – Camionnage: « "Nous sommes sur la bonne voie »

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

29 octobre 2002 – – Camionnage: « "Nous sommes sur la bonne voie »

Contrat-type dans l’industrie du camionnage

« Nous sommes sur la bonne voie » – Claudette Carbonneau

« Ce contrat-type est le résultat d’un consensus intervenu entre les associations patronales de camionnage et les regroupements de routiers. C’est un outil dont le succès repose sur la bonne volonté des parties à régler les trop nombreux problèmes, dont les modalités de paiement, la tarification de base, le temps d’attente et la sécurité, que vivent les camionneurs propriétaires et, plus largement, l’ensemble de l’industrie du transport. Nous croyons que nous sommes sur la bonne voie. » C’est en ces termes que la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, a accueilli l’annonce du contrat-type pour les entreprises de transport (« donneur d’ouvrage ») et les routiers propriétaires d’un seul camion, annonce qui a été faite ce matin, à Montréal, par le ministre des Transports du Québec Serge Ménard.

En compagnie du président du Forum des intervenants de l’industrie du camionnage général, M Paul-Emile Thellend, le ministre Ménard a présenté ce contrat-type en présence des associations patronales et des regroupements de routiers, dont le Syndicat national du transport routier de la CSN (SNTR- CSN).

Adoptée par l’Assemblée nationale, la loi 135 créait, le 16 juin 2000, le Forum des intervenants de l’industrie du camionnage général en vue de trouver des solutions aux problèmes vécus par les camionneurs propriétaires et par l’industrie en général.

DE NOUVEAUX OUTILS

Claudette Carbonneau et le président du SNTR-CSN, Luc Crevier, présent à la conférence de presse du ministre, ont aussi salué la mise sur pied d’un Bureau des coûts de revient et d’une procédure volontaire de médiation et d’arbitrage des litiges. « Dans un marché où la compétition est féroce, voire sauvage, où il n’y a pas de véritables règles, nous pensons que ces outils permettront d’améliorer les conditions de transport dans l’industrie », affirme la présidente de la CSN.

Sous la responsabilité du forum, le Bureau des coûts de revient mettra dorénavant en place un outil de mesure pour établir les coûts fixes (achat, assurance) et variables (essence, pneus, entretien) rattachés à l’exploitation d’un camion remorque. Les camionneurs propriétaires pourront utiliser cet outil pour analyser et évaluer leurs coûts d’exploitation, ainsi que pour conclure le contrat établissant les conditions de transport.

Quant au mécanisme de règlement des litiges, il prévoit l’établissement d’un Tribunal composé d’arbitres-spécialistes pour faire respecter les ententes signées. « Comme mouvement syndical, le contrat-type n’était pas nécessairement notre première option parce qu’il ne crée pas d’obligation pour les employeurs et n’établit aucun type de tarification. Mais, à n’en pas douter, il s’agit là d’un contrat qui contribuera à améliorer les relations dans ce secteur », a conclu Claudette Carbonneau.

La présidente de la Fédération des employées et employés de services publics de la CSN (FEESP- CSN), Ginette Guérin, le vice-président de la fédération, Denis Marcoux, et le responsable du secteur transport, Daniel Hélie, ont aussi participé à l’événement.

Créé en 1998, le SNTR-CSN représente 1 872 chauffeurs.

La FEESP-CSN regroupe plus de 42 000 travailleuses et travailleurs de l’éducation, de l’énergie, de l’environnement, du transport, etc.

Fondée en 1921, la CSN compte dans ses rangs 270 000 travailleuses et travailleurs.

(Source: CSN 29-10-2002 — Renseignements: Michel Crête, (514) 598-2454)

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket