Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

30 mars 2004 – Budget Séguin et transport en commun – Des syndicats du transport participent à une écoute collective

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

30 mars 2004 – Budget Séguin et transport en commun – Des syndicats du transport participent à une écoute collective

Budget Séguin et transport en commun

Des syndicats du transport participent à une écoute collective

Le mardi soir, à 16 heures, au 3645, Saint-Joseph Est, Montréal

À 16 heures aujourd’hui, des responsables des syndicats CSN du transport en commun participeront, à Montréal, à une écoute collective de la présentation du budget du ministre québécois des Finances, Yves Séguin.

« Nous avons à cœur la consolidation et le développement du réseau public de transport en commun. Est-ce que le gouvernement libéral l’a autant que nous ? C’est ce que nous sommes curieux de savoir », a déclaré Claude Courchesne, président du Secteur transport de la Fédération des employées et des employés de services publics (FEESP-CSN).

Les représentants des syndicats des sociétés publiques de transport en commun de Laval, de Montréal et de la Rive-Sud de Montréal se réuniront donc, en fin d’après-midi aujourd’hui, dans les bureaux du Syndicat du transport de Montréal (STM-CSN), qui représente 2000 employé-es d’entretien.

« Nous verrons bien ce que nous réserve, ou ne nous réserve pas, le budget du gouvernement Charest », a aussi dit le porte-parole syndical.

Mobilisation

Au Québec, les syndicats du transport sont inquiets des manifestations d’ouverture à l’arrivée ou à la participation de l’entreprise privée dans le transport en commun public qu’a faites le ministre titulaire de ce secteur, Yvon Marcoux.

Aussi, à l’occasion de réunions sectorielles qui ont eu lieu depuis un mois, les représentants des syndicats CSN ont pu prendre connaissance d’une étude sur « Les grands enjeux de la marchandisation et de la privatisation des activités des sociétés publiques de transport en commun ».

Les syndicats s’opposent également à toute privatisation, sous-traitance ou partenariat privé et public dans le transport en commun. Ils revendiquent plutôt un service public totalement intégré et accessible à la population, ainsi qu’un financement adéquat et stable. Lors des deux réunions sectorielles qui ont eu lieu au cours du mois, les délégué-es syndicaux ont aussi voté en faveur d’un plan d’information et d’action, dont le déclenchement d’une grève de 24 heures, au moment jugé opportun, à exercer en intersyndicale afin de faire obstacle à toute privatisation du transport en commun.

Votes de grève

Jusqu’ici, les employé-es de bureau et d’entretien de la Société de transport de Laval, ainsi que ceux de l’entretien à Québec, tous membres de syndicats affiliés à la CSN, ont voté, dans de très fortes majorités, en faveur du déclenchement en intersyndicale de la grève de 24 heures.

Budget du Québec et transport en commun : écoute collective

Les responsables des syndicats CSN du transport en commun participeront donc à l’écoute collective du budget du gouvernement québécois, aujourd’hui, à 16 heures, dans les bureaux du Syndicat du transport de Montréal (STM-CSN), 3645, boulevard Saint-Joseph Est, Montréal.

Après l’écoute, ils seront disponibles pour commenter le budget.

La FEESP-CSN regroupe quelque 400 syndicats représentant plus de 45 000 employé-es, dont 5000 œuvrent dans le transport en commun.


Source : FEESP-CSN – 30-03-2004

Pour renseignements : Denis Marcoux, vice-président de la FEESP-CSN, (514) 598-2302. Claude Courchesne, président du Secteur transport en commun de la FEESP-CSN (514) 374-5013.

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket