Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

30 novembre 2006 – La Fédération nationale des communications – CSN comparaît aujourd’hui devant le CRTC sur l’avenir de la télévision

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Villa d'Alma - En route vers la grève!

Villa d'Alma - En route vers la grève!

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Centres d’hébergement privés de la région Saguenay–Lac-Saint-Jean…
Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Des militantes et des militants de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)…
La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…

30 novembre 2006 – La Fédération nationale des communications – CSN comparaît aujourd’hui devant le CRTC sur l’avenir de la télévision

La Fédération nationale des communications – CSN comparaît aujourd’hui devant le CRTC sur l’avenir de la télévision

La Fédération nationale des communications demande au CRTC de protéger l’accessibilité gratuite ou la moins coûteuse possible à la télévision généraliste canadienne.

La FNC reconnaît que le renouvellement à grands coûts des équipements de trans-mission de la télévision conventionnelle doit être évité. La FNC soutient que différents moyens peuvent être mis en place pour distribuer gratuitement les services qui le sont actuellement, notamment en réaffectant à la distribution une partie des économies que feront les télédiffuseurs en abandonnant les émetteurs terrestres.

La Fédération souhaite que le CRTC envisage le versement de redevances aux diffuseurs par les entreprises de distribution, compte tenu de leur apport incontestable à l’écoute télévisuelle. La FNC estime que ces redevances devraient obligatoirement servir à enrichir la programmation des chaînes généralistes.

La FNC estime que le virage technologique et la multiplication des plateformes de diffusion comme Internet, ne doivent pas servir de prétextes à une réduction des services conventionnels moins payants. Elle demande donc au CRTC de s’assurer que les radiodiffuseurs en direct soient tenus de s’engager à poursuivre la mission de leur chaîne principale et à maintenir le niveau de service actuel, comme il l’a exigé au moment d’octroyer les permis d’exploitation des services spécialisés RDI et de la Télé des Arts.

La Fédération nationale des communications souhaite que le CRTC profite de cet examen de la politique de la télévision pour accorder plus d’importance dans sa réglementation et son application aux émissions de nouvelles et d’information, comme le recommande d’ailleurs le Comité sénatorial permanent des transports et des communications sur les médias d’information canadiens, publié en juin 2006. La FNC réitère qu’en matière de production des émissions, le CRTC doit permettre la concur-rence entre les producteurs indépendants et les diffuseurs privés et publics en ne fixant pas d’exigences quant aux moyens d’assurer les objectifs de création d’émissions canadiennes. Elle rappelle que la télévision constitue la principale source d’informations et d’actualités des Canadiens, peu importe le type d’informations et d’actualités (internationales, nationales, régionales ou locales).


Source : CSN – 30 novembre 2006

Pour renseignements : Pierre Roger, secrétaire général (514) 598-2132

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket