Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

30 octobre 2005 – Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec : Un mandat de grève historique !

Du même SUJET

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

En décidant unilatéralement, en janvier dernier, d’octroyer une prime de 6,6 % aux éducatrices retraitées qui désireraient…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…
Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au…
Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Après plus de quatre mois de lockout, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce ont investi…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…
La FIM-CSN demande à Glencore de sortir de son mutisme

La FIM-CSN demande à Glencore de sortir de son mutisme

La Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN) estime que Glencore doit tout faire pour protéger la santé…

30 octobre 2005 – Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec : Un mandat de grève historique !

Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec :

Un mandat de grève historique !

Ce sont 97 % des syndicats affiliés à la FNEEQ-CSN qui ont voté en faveur de l’exercice de quatre jours de grève à déployer conjointement avec les autres syndicats du Front commun CSN-FTQ.

Pour Ronald Cameron, président de la FNEEQ (CSN), « il n’y a pas de message plus clair pour indiquer au Conseil du trésor que nous avons bien les deux pieds bien sur terre et que nous entendons les y garder. Il n’y a pas d’argument plus éloquent auprès de la Fédération des cégeps et de nos directions locales en faveur de nos demandes sur la tâche, la précarité, la sécurité d’emploi, la formation continue, l’organisation de notre travail et le perfectionnement. »

Depuis plus de trois ans, les enseignantes et les enseignants de cégep affiliés à la FNEEQ (CSN) cherchent à renouveler leur convention collective. « L’ensemble des exigences qui ont alourdi notre travail au quotidien appelle des changements dans les conditions d’exercice de la profession et l’ajout de personnel enseignant », poursuit Ronald Cameron. Pourtant, la partie patronale fait la sourde oreille et prétend que si les choses ont évolué, cela a peu d’impact sur la tâche dans le réseau collégial.

« C’est donc fort de notre mandat que les discussions entre les parties se poursuivront. Et elles devront se concrétiser autour d’une entente qui répond aux problématiques que nous avons soulevées de multiples façons et à bien des niveaux », affirme Ronald Cameron.

Rappelons que les syndicats affiliés à la FNEEQ-CSN ont adopté en septembre une déclaration intitulée Ça ne peut plus fonctionner normalement dans les cégeps qui appelle à des actions de perturbation sous le thème La négo à l’ordre du jour. Ce plan d’action se poursuit depuis le début d’octobre et a déjà eu pour conséquence d’amener des directions de collèges à se démarquer des conclusions de l’enquête du CPNC sur la tâche et se prononcent en faveur d’une entente négociée. Cette campagne vise à modifier l’ordre du jour des rencontres avec la direction des collèges afin d’y inscrire les enjeux de négociations. Un premier bilan a été effectué en instance la semaine dernière et on note une volonté d’intensification.

Aussi, cette nouvelle phase du plan d’action s’accompagnera d’activités de visibilité sous le thème Les citrons du cégep. Une série d’affichettes, produites de concert avec le secteur soutien cégep de la FEESP-CSN, seront disposées partout dans les cégeps du réseau. Ces affichettes identifient concrètement des problèmes soulevés par les demandes syndicales : classes surchargées, matériel didactique vétuste, ordinateurs défectueux, statut précaire du personnel, etc.

L’ensemble de ces actions sectorielles s’inscrit dans le plan d’action du Front commun FTQ-CSN qui permet de faire converger la perturbation dans les établissements dans un mouvement concerté de mobilisation en vue de réclamer haut et fort la nécessité de convenir d’une entente satisfaisante cet automne.

La FNEEQ-CSN est l’organisation syndicale la plus représentative de l’enseignement collégial regroupant les deux tiers des enseignantes et des enseignants de cégep.


Source : FNEEQ (CSN) – 30 octobre 2005

Pour renseignements : France Désaulniers, Conseillère aux communications, (514) 219-2947

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket