Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

31 mars 2006 – Santé et sécurité au travail – Les jeunes sont plus à risque

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Villa d'Alma - En route vers la grève!

Villa d'Alma - En route vers la grève!

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Centres d’hébergement privés de la région Saguenay–Lac-Saint-Jean…
Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Des militantes et des militants de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)…
La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…

31 mars 2006 – Santé et sécurité au travail – Les jeunes sont plus à risque

Santé et sécurité au travail

Les jeunes sont plus à risque

La CSN, en collaboration avec le comité national des jeunes, organise, les 31 mars et 1er avril, à Québec, un rassemblement de jeunes militantes et militants sur le thème de la santé et de la sécurité au travail. « En matière de santé et de sécurité au travail, non seulement les jeunes ne sont pas invincibles, mais ils sont plus à risque que les travailleuses et les travailleurs plus âgés. Selon les données de la CSST, chaque mois, en moyenne, un jeune perd la vie à la suite d’un accident du travail. De plus, 54 % des accidents de travail chez les jeunes surviennent durant les six premiers mois d’un nouvel emploi. Si la CSN et son comité national des jeunes ont décidé de tenir un rassemblement portant sur la problématique des jeunes et de la santé et de la sécurité au travail, c’est justement parce que la situation est préoccupante et que la centrale veut sensibiliser ses syndicats afin d’agir sur ces questions », déclare Lise Poulin, secrétaire générale de la CSN.

Les problèmes que vivent les jeunes en matière de santé et de sécurité au travail sont divers et les représentants syndicaux veulent bien en prendre la mesure. Toujours selon les données de la CSST, chaque année, au Québec, près de 24 000 jeunes travailleurs de 24 ans ou moins se blessent au travail. Premier emploi, travail atypique, roulement de personnel, absence de formation aux risques et aux dangers sont autant de facteurs qui concourent à augmenter le niveau d’accidents de travail chez les jeunes.

Pour les représentantes et les représentants de la CSN, ce rassemblement devrait permettre aux participants de prendre connaissance des risques et des dangers auxquels sont exposés les jeunes au travail. « Nous souhaitons que cette prise de conscience favorise le développement de pratiques qui sensibilisent les jeunes à la prévention et aussi le recrutement d’une relève dans nos syndicats. Il nous apparaît d’autant plus important de soutenir des stratégies qui encouragent la transmission des connaissances dans un contexte de rajeunissement de la main-d’oeuvre », a soutenu Jean-François Lapointe, du Syndicat des travailleuses et travailleurs de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et représentant du comité national des jeunes de la CSN, en précisant les objectifs du rassemblement.

« En fait, les présentations et les témoignages présentés lors de ce rassemblement seront l’occasion d’approfondir nos connaissances, d’examiner ce qui peut favoriser l’engagement des jeunes en santé et en sécurité au travail et aussi de partager des expériences qui ont cours dans des fédérations et des syndicats pour intégrer la prévention dans les pratiques quotidiennes du travail », ajoute Carolyne Joly, du Syndicat des travailleuses et travailleurs d’Urgel Bourgie, également représentante du comité national des jeunes.

Un anniversaire

En terminant, les représentants du comité national des jeunes de la CSN ont souligné la grande audace dont fait preuve la CSN devant les préoccupations des jeunes, ainsi que l’accueil ouvert qu’elle leur réserve. Le comité national des jeunes de la CSN a vu le jour, il y a vingt ans, soit en 1986. La CSN était alors la première organisation syndicale au Québec à faire de la place aux jeunes. « Nous en sommes très fiers. Nous aurons l’occasion à l’ajournement, ce soir, de lever notre verre aux 20 ans du comité. Et nous aurons certainement l’occasion de célébrer formellement cet anniversaire au cours de l’année », a expliqué Carolyne Joly.


Source : CSN – 31 mars 2006

Pour renseignements : Jacqueline Rodrigue, Service des communications CSN, Cell : (514) 773-0060

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket