4 décembre 2008 – Résidences Navarro de Saint – Léonard – Vote de grève à 93 %

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Des centaines de militantes et de militants de la Fédération de la santé et des services…
L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

Le vice-président de la CSN, David Bergeron-Cyr, rencontrait ce matin des représentantes des Médecins québécois pour…
Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Réunis en assemblée générale le mardi 24 janvier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Le gouvernement de la CAQ prépare une profonde transformation en santé et services sociaux. L’actualité nous…
Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Ce jeudi 26 janvier au matin, tout juste après avoir conclu un pacte de front commun…
Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Sans contrat de travail depuis bientôt 13 mois, les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs…

4 décembre 2008 – Résidences Navarro de Saint – Léonard – Vote de grève à 93 %

Résidences Navarro de Saint-Léonard

Vote de grève à 93 %

Les syndiqué-es de la Résidence Navarro (CSN), à Saint-Léonard, ont voté dans une proportion de 93 %, hier, en faveur de la grève générale illimitée à être exercée au moment qu’ils jugeront opportun. Le vice-président de la FSSS-CSN, Jeff Begley, commente : « Il s’agit d’un message clair à l’employeur, l’exhortant à négocier pour régler enfin la convention collective. » Le syndicat, composé de préposées aux bénéficiaires, à la cuisine, à la salle à manger, à l’entretien, à la réception, à la buanderie, et d’infirmières auxiliaires, regroupe 155 personnes, presque exclusivement des femmes.

Les syndiqué-es en ont gros sur le coeur. La dernière insulte en liste fait suite à l’ordonnance de la Commission des relations du travail (CRT) qui avait enjoint les parties à déposer une offre bonifiée devant le conciliateur. Les négociations étaient complètement bloquées depuis juin dernier. Or, dans sa nouvelle offre, l’employeur, loin de la bonifier, y a plutôt ajouté quatre nouvelles demandes ayant notamment trait à la liberté syndicale.

L’employeur veut une convention d’une durée de cinq ans, assortie d’augmentations salariales fluctuant de 1,5 à 2 % par année (2008 à 2013). Il a bonifié la dernière année de convention de 0,5 % seulement. Notons qu’au cours des trois dernières années, le salaire n’a augmenté que d’un maigre 1 %. Les syndiqué-es travaillent pour une rémunération largement inférieure à celle payée dans le secteur public puisqu’elle varie de 9,16 à 9,86 $ l’heure, à quelques exceptions. Ils sont payés en deçà du taux moyen observé chez les autres syndiqué-es du secteur privé de la fédération exerçant le même travail et ils n’ont pas de contrat de travail depuis 17 mois. Dans sa proposition, l’employeur n’a montré aucune préoccupation en ce qui concerne la surcharge de travail, qui a un impact direct sur les services offerts aux résidents.

Le 27 octobre dernier, la CRT avait ordonné à Résidence Navarro de se conformer immédiatement à une série de mesures pour que cessent l’entrave et les représailles pour activités syndicales à l’endroit du syndicat, qui avait déposé une liste impressionnante de plaintes.

Navarro est un centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) et une résidence pour personnes âgées.


Source : FSSS-CSN – 4 décembre 2008

Pour renseignements : Benoit Aubry, Service des communications de la CSN, 514 704-3297 (cellulaire)

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket