Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

4 mars 2004 – Un appui de taille pour les chargé – es de cours de l’Université Laval

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Les travailleuses et les travailleurs de la Commission des droits de la personne et des droits…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada…
Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…

4 mars 2004 – Un appui de taille pour les chargé – es de cours de l’Université Laval

Un appui de taille pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Les chargées et chargés de cours du Regroupement Université de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) sont venus appuyer leurs collègues de l’Université Laval qui sont en grève depuis le 23 février dernier. « Nous sommes venus témoigner de notre appui à l’endroit des revendications des chargé-es de cours de l’Université Laval. Notre solidarité est totale et inconditionnelle», a déclaré François Cyr, vice-président de la FNEEQ.

Par ailleurs, plusieurs syndicats de chargé-es de cours affiliés à la FNEEQ-CSN dans le réseau de l’Université du Québec ne comprennent pas pourquoi les porte-parole patronaux reportent les discussions à incidences pécuniaires. « Qu’attendent la plupart des recteurs des universités au Québec pour reconnaître le rôle essentiel des chargé-es de cours dans la formation des étudiantes et des étudiants ? », a questionné François Cyr.

« D’autre part, nous nous inquiétons que le ministre de l’Éducation, Pierre Reid, fasse la sourde oreille à nos demandes d’une enveloppe dédiée à la reconnaissance des chargées et chargés de cours au sein des universités du Québec, le contexte actuel de la commission parlementaire serait l’occasion rêvée », a conclu François Cyr.


Source : FNEEQ– CSN – 04-03-2004

Pour renseignements : François Cyr, vice-président, FNEEQ-CSN, (514) 946-4471 Marie Blais, Coordination du Regroupement Université FNEEQ-CSN, (514) 598-2448

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket