Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Manifestation des employé-es d’Héma-Québec (Montréal-CSN) pour souligner le dépôt de leur avis de grève générale

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

Manifestation des employé-es d’Héma-Québec (Montréal-CSN) pour souligner le dépôt de leur avis de grève générale

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs d’Héma-Québec (Montréal-CSN) ont tenu une manifestation, ce mardi 13 mai, pour souligner le dépôt, ce même jour, de leur avis de grève ainsi que de leur liste de services essentiels. Le 27 avril dernier, l’assemblée générale du syndicat s’est prononcée à 92 pour cent en faveur de la grève générale illimitée en temps opportun. Une première journée de grève est prévue le 26 mai.

Échue en 1994, la convention signée à l’époque avec la Croix-Rouge avait été reconduite jusqu’en août 2001. Depuis, les travailleuses et travailleurs d’Héma-Québec sont sans contrat de travail. Interrompues en juin 2002, les négociations avaient repris en septembre 2002. Parmi les points en litige, citons la durée de la convention, les horaires de travail, la semaine sur sept jours, la sous-traitance et la reclassification.

En mars 2003, deux conciliateurs ont été nommés, à la suite de la demande conjointe de l’employeur et du syndicat. Deux rencontres ont déjà eu lieu, mais après la première rencontre, les membres du syndicat ont demandé une assemblée spéciale étant donné ce qu’ils avaient appris des offres faites par l’employeur aux autres unités d’accréditation. De plus, sur plusieurs points, l’employeur est revenu sur sa parole. Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs d’Héma-Québec (Montréal-CSN) ont donc décidé de confier dès à présent à leur comité exécutif le mandat de déclencher la grève générale illimitée au moment qui sera jugé opportun. « La dernière convention négociée et signée remonte à 1991. Après tant d’années, plus de dix ans, et sans véritable volonté de négocier de la part de l’employeur au cours des deux dernières années, il nous semble avoir suffisamment fait preuve de patience et de bonne volonté. Il est temps que nous arrivions à un règlement honorable », a déclaré Madame Lise Pariseau, présidente du syndicat.

Le président du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN), Monsieur Arthur Sandborn, a rappelé les inquiétudes du syndicat face aux projets futurs de la direction d’Héma-Québec. La demande des États-Unis pour les produits sanguins du Québec est à la hausse et Héma-Québec est maintenant membre de l’America’s Blood Centers qui regroupe 48 % des services de transfusion aux Etats-Unis et a fait une demande de licence à la Food and Drug Administration. « Le dernier rapport annuel d’Héma-Québec démontre une nette augmentation des ventes de produits sanguins québécois chez nos voisins du sud. Cela pourrait ouvrir la porte à d’éventuelles poursuites et représailles en vertu des traités commerciaux internationaux en vigueur. »

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs d’Héma-Québec (Montréal-CSN) représente 210 employé-es.

Source : CSN — 13-05-2003 Renseignements : Monique Moisan, Service de l’information, CSN (514) 703-0780


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket