5 novembre 2007 – Non au Davos de la santé – Plus de mille personnes manifestent

Articles récents

Les employés municipaux des loisirs et de la culture adoptent un mandat de GGI

Les employés municipaux des loisirs et de la culture adoptent un mandat de GGI

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la…
Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les travailleuses et les travailleurs représentés par la Fédération de la santé et des services sociaux…
Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Une entente de principe est intervenue tard hier soir entre le Syndicat des chargées et chargés…
Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

À la suite de la consultation des 61 assemblées générales représentant l’ensemble des profs du réseau collégial,…
Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Réunis devant l’Assemblée nationale lors d’une manifestation sur l’heure du midi, la Confédération des syndicats nationaux…
La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

Devant l’ampleur de la crise qui secoue le secteur des médias d’information, les différents paliers de…

5 novembre 2007 – Non au Davos de la santé – Plus de mille personnes manifestent

Non au Davosde la santé

Plus de mille personnes manifestent

Plus de mille personnes ont manifesté devant le Manoir St-Sauveur, dans les Laurentides, pour dénoncer le Davos de la santé, une réunion sélecte et secrète réunissant des décideurs de plusieurs pays industrialisés, dont un bon nombre de partisans d’une plus grande participation du privé dans le système de santé.

La présidente de la CSN, Claudette Carbonneau  a qualifié d’odieux un tel événement alors que l’avenir de notre système de santé est au coeur des enjeux et que cela concerne l’ensemble de la population. « Cette rencontre à huis clos, loin des débats publics, loin des journalistes démontre que ces gens là ont quelque chose à cacher », a dénoncé la leader syndicale.

Plus tôt en matinée la présidente de la CSN participait au Sommet de la santé du Collège des médecins. « Notre position est claire : nous appuyons un système de santé public amélioré », a indiqué Claudette Carbonneau. Pour la présidente de la CSN l’amélioration de notre système de santé passe par une réorganisation du travail et des services en vue notamment d’une meilleure collaboration interdisciplinaire. Il faut investir dans un système moins centré sur l’hôpital et davantage tourné vers des services offerts dans la communauté, comme un meilleur accès à médecin de famille, de l’hébergement et des soins de longue durée, des cliniques externes ambulatoires, des centres de jour, des mesures sociales et de prévention ainsi que des services à domicile.  

La CSN condamne le refus de Québec de récupérer la prochaine baisse de la TPS de 1 %: une marge de manœuvre de 1,1 milliard. «Le gouvernement avait une occasion en or d’occuper un champ fiscal délaissé par Ottawa et ainsi consolider le réseau public de santé et de services sociaux, mais il préfère attendre les recommandations du groupe Castonguay alors qu’il y a actuellement un glissement réel vers le privé. On le voit à l’hôpital Sacré-Cœur qui veut sous-traiter des chirurgies d’un jour à la clinique Rockland MD. C’est maintenant un grand hôpital universitaire, comme le CHUM, qui souhaite faire la même chose », a dénoncé la présidente de la CSN.


Sources : CSN – 5 novembre 2007

Pour renseignements : Michelle Filteau, directrice du Service des communications de la CSN, bureau; 514 598-2162, cellulaire : (514) 894-1326

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023