Parcours de
formation CSN

À la CSN, la formation syndicale constitue l’un des plus importants moyens de soutenir les militantes et les militants afin qu’ils puissent mieux intervenir dans leur milieu de travail. 

Un parcours de formation à votre image

La formation syndicale vise à améliorer la compréhension des enjeux et la capacité à les appréhender, à les transformer ou à les résoudre. De plus, la composition des structures syndicales change constamment, des membres quittent leurs fonctions et d’autres y font leur entrée. 

Les parcours de formation pour les militantes et les militants dans les syndicats peuvent varier selon la composition du comité exécutif et les tâches et responsabilités dévolues à chacun de ses membres ainsi que par le nombre de délégué-es et de membres que compte le syndicat. Dans ce contexte, la formation est indispensable pour réussir à mener à bien les différentes tâches et défis qui incombent tant aux élu-es qu’aux membres d’un syndicat.

Présidence

La présidence a le mandat de voir à la bonne marche du syndicat et de le représenter officiellement dans ses actes officiels selon les responsabilités décrites dans les dispositions des statuts et règlements, celles déterminées par les décisions prises par le comité exécutif et les mandats des autres instances syndicales. Ainsi, elle est responsable de la régie interne et surveille les activités générales de chaque dirigeant du syndicat. La présidence est aussi responsable, avec la trésorerie, des finances du syndicat et fait partie, d’office, de tous les comités. En raison de son rôle, la présidence a la responsabilité d’avoir une très bonne connaissance des différents aspects touchant toutes les activités syndicales.

Vie syndicale  Formations de base

Exécutif syndical 1

Cette formation s’adresse aux personnes nouvellement élues au comité exécutif. Elle permet de connaître les responsabilités et d’apprendre à mieux jouer leur rôle respectif (présidence, vice-présidence, secrétariat, trésorerie). La participante ou le participant devient familier avec le fonctionnement du syndicat, la tenue de l’assemblée générale, l’histoire, les services de la CSN et leur fonctionnement.

Grâce à cette formation, la participante ou le participant développe la capacité de planification et d’organisation du travail syndical ainsi qu’une capacité d’analyse et de travail en équipe pour la résolution de problèmes de la vie quotidienne dans un syndicat. Finalement, il comprend les valeurs et les principes qui guident la CSN dans la pratique d’un syndicalisme militant et démocratique.

À suivre idéalement dans les deux à six premiers mois suivant l’élection.
Durée : trois jours

Exécutif syndical 2

Cette formation s’inscrit dans la continuité de la formation Exécutif syndical 1. Elle permet aux membres du comité exécutif de développer leur savoir-faire et leur savoir-être dans l’accomplissement de leurs fonctions et de leurs mandats syndicaux. Elle permet aussi d’approfondir des volets importants de l’action syndicale : l’exercice du leadership, la représentation syndicale, l’organisation du travail syndical, le travail en équipe, la communication et la résolution de problème.

La participante ou le participant est appelé à réfléchir aux caractéristiques du leadership syndical CSN et à la manière de l’assumer dans la conjoncture, en plus de cibler les responsabilités liées à la représentation syndicale. La personne est alors en mesure d’organiser le syndicat, de structurer le travail syndical à partir d’une vision globale et efficace des tâches à accomplir et d’expérimenter un processus de résolution de problèmes. Finalement, la formation lui permet d’améliorer certaines habiletés de communication, dont la prise de parole en public, entre autres.

À suivre environ un an après avoir suivi Exécutif syndical 1
Durée : trois jours

Trésorerie (tenue de livres)

Les militantes et les militants nouvellement élus au poste de la présidence sont invités à s’inscrire à cette formation. Ils deviennent responsables, avec la trésorerie, des finances du syndicat. Cette formation permet aux participantes et aux participants de réfléchir aux pratiques syndicales associées à la trésorerie, en lien avec les valeurs de transparence et de démocratie syndicale.

Concrètement, les participantes et les participants apprennent la tenue des livres ainsi que la préparation du budget et des rapports financiers. Ils acquièrent les habiletés nécessaires à l’exécution des opérations comptables, comme l’identification des sources de revenus syndicales, l’inscription des entrées au registre comptable, la conciliation de caisse et la production d’un rapport de trésorerie, entre autres.

À suivre idéalement dans les deux à six premiers mois suivant l’élection.
Durée : un ou deux jours

Comité de surveillance

Le comité de surveillance a pour rôle de vérifier les livres du syndicat et ainsi d’indiquer aux membres si les revenus et les dépenses sont conformes aux statuts et règlements du syndicat, aux décisions prises par l’assemblée générale et aux budgets adoptés. Il doit faire, une fois l’an, un rapport écrit pour attester de la conformité des livres du syndicat.

Cette formation a pour objectif de faire comprendre le processus de la trésorerie ainsi que les responsabilités respectives de la trésorerie et de la surveillance. Elle permet aussi aux membres du comité de surveillance de réfléchir aux pratiques syndicales associées aux finances d’un syndicat et en lien avec les valeurs de transparence et de démocratie syndicale ainsi que de développer les habiletés nécessaires à l’exécution de la vérification pour être en mesure de produire un rapport.

À suivre idéalement dans la première année suivant l’élection.
Durée : un jour

Mobilisation

Cette formation s’adresse aux militantes et militants qui sont ou seront responsables de la mobilisation, y compris les membres du comité exécutif du syndicat, qui feront, par la suite, le travail de mobilisation dans leur syndicat.

Un des objectifs de cette formation est de partager les nombreuses réalités que peuvent vivre les militantes et les militants ; en ce sens, la mobilisation sert à ce que la militante ou le militant prenne conscience du rapport de force. La mobilisation, c’est aussi l’appropriation graduelle des résultats de la négociation et des limites de l’entente possible.

Lors de cette formation, les participantes et les participants apprennent à analyser le rapport de force, les stratégies, les tactiques patronales et syndicales, à recruter le comité de mobilisation, à créer et à maintenir le réseau des militantes et militants, à organiser les activités de mobilisation et à informer les membres, le comité de négociation et le comité exécutif,

À suivre idéalement dans l’année précédant la négociation.
Durée : deux jours

entre autres.

Information dans nos syndicats

Cette formation s’adresse aux militantes et aux militants responsables de l’information dans le syndicat, y compris les membres du comité exécutif syndical. Elle vise à structurer le travail d’information dans le syndicat ; de plus, elle aborde quelques principes de mobilisation, car la ou le responsable de l’information sera appelé à travailler en étroite collaboration avec celui ou celle de la mobilisation.

La formation permet à la participante ou au participant de comprendre le rôle de l’information dans le syndicat, de s’approprier le rôle et les tâches de responsable de l’information et de structurer le travail d’information par l’élaboration d’un plan de communication. Aussi, la participante ou le participant apprend à produire de l’information, comme la rédaction d’un tract, d’un communiqué de presse ou d’un texte dans un style journalistique. À la fin de la formation, la participante ou le participant sera en mesure de relever le défi de l’information et des communications dans son syndicat.

À suivre idéalement dans la première année suivant l’élection.
Durée : deux jours

Relations de travail  Formations de base

Négociation

La négociation est une activité centrale de la vie syndicale. La formation permet aux membres du comité de négociation ou du comité exécutif de connaître les différentes facettes entourant la préparation et le déroulement de la négociation. On y aborde l’encadrement légal de la négociation, l’analyse de la situation économique de l’entreprise sur le marché, le rôle du syndicat en cours de négociation, le comportement à la table de négociation et la compréhension de chacune des phases de la négociation.

À suivre idéalement dans l’année précédant la négociation.
Durée : trois jours

Négociation regroupée

Cette formation s’adresse aux représentantes et représentants des secteurs d’activité (autres que le secteur public) qui négocient de façon coordonnée à la Fédération de la santé et des services sociaux tels que les centres de la petite enfance, les centres d’hébergement privés et le secteur préhospitalier. Les participantes et participants y partagent une vision, des orientations et des objectifs sectoriels communs. Ils apprennent à développer une plateforme de revendications communes et à cerner les différentes façons de coordonner la négociation d’un secteur. Par la suite, ils acquièrent des habiletés de travail à la table de négociation.

À suivre idéalement dans l’année précédant la négociation.
Durée : deux jours

Négociation coordonnée

Cette formation s’adresse aux représentantes et aux représentants des différents secteurs d’activités qui négocient de façon coordonnée à la Fédération du commerce, comme les syndicats de l’alimentation, de l’hôtellerie ou des institutions financières. Les participantes et les participants y partagent une vision, des orientations et des objectifs sectoriels communs. Ils apprennent à développer une plateforme de revendications communes et à cerner les différentes façons de coordonner la négociation de leur secteur. Par la suite, ils acquièrent des habiletés de travail à la table de négociation.

À suivre idéalement dans l’année précédant la négociation.
Durée : deux jours

Agent et agente de griefs

Le but de la formation est d’outiller les militantes et les militants, y compris les membres du comité exécutif, pour qu’ils puissent prendre en charge, le plus possible, la résolution des problèmes au niveau local.

Elle permet aussi aux participantes et aux participants d’acquérir des habiletés pour la rédaction d’un grief et son enquête. On y apprend à bien accueillir les membres (interaction avec une personne qui se sent lésée), à compléter les enquêtes pour déterminer la nature des problèmes, à monter des dossiers complets (témoignages et preuves) et à bien se préparer pour les rencontres avec l’employeur.

Au terme de cette formation, la participante ou le participant est en mesure de déterminer le recours approprié et d’utiliser le processus légal (processus de grief) dans le cadre syndical (obligations de représentation) ; il sera capable de rédiger un grief selon les règles de droit, de bâtir une relation de confiance avec la ou le membre dans le but de rechercher une solution satisfaisante, de négocier avec l’employeur en cours de convention collective pour résoudre les problèmes.

À suivre idéalement dans les six premiers mois suivant l’élection.
Durée : trois jours

Assurance collective

L’assurance collective constitue une protection essentielle pour protéger la santé, la force de travail et la famille. Dans cette formation, la participante ou le participant comprend les éléments essentiels contenus dans les régimes d’assurance collective, les avantages et les désavantages d’être preneur ou copreneur de la police maîtresse, l’encadrement législatif, les enjeux syndicaux, en particulier lors du renouvellement du régime d’assurance collective, et les liens avec la convention collective.

Cela vaut donc la peine de s’initier au sujet et d’en acquérir les connaissances de base. Plus spécifiquement, la formation devrait permettre aux participantes et aux participants de mieux connaître les différentes garanties de l’assurance collective, de se familiariser avec les lois qui la régissent, de cibler les programmes gouvernementaux venant s’y ajouter, d’identifier les éléments pouvant être négociés en lien avec l’assurance collective et de s’outiller pour amorcer un travail syndical en lien avec l’assurance collective.

À suivre idéalement dans la première année suivant l’élection.
Durée : deux jours

Santé et sécurité  Formations de base

ISST - Initiation à la santé et sécurité au travail

Cette formation est le point de départ du parcours de formation en santé et sécurité au travail. Elle a été conçue afin de sensibiliser les militantes et les militants, y compris les membres du comité exécutif, à l’importance de militer et d’agir pour l’amélioration de la santé et la sécurité dans les milieux de travail, de développer leur capacité à prendre en charge les différents problèmes de santé et de sécurité auxquels ils sont confrontés.

Ainsi, les participantes et les participants apprennent à observer leur milieu de travail pour éliminer les dangers à la source, à constituer un dossier puis à préparer les rencontres avec l’employeur. Ils sont amenés à se familiariser avec les lois qui encadrent la santé et la sécurité, à comprendre leur rôle, les tâches qui incombent au syndicat et à mieux se structurer syndicalement pour la prise en charge de la santé et de la sécurité. Enfin, pour faire de la santé et de la sécurité au travail une priorité et un enjeu syndical, la formation vise à transmettre le réflexe de l’action syndicale avec les outils nécessaires pour y arriver et le désir de s’engager à l’amélioration des conditions de santé et de sécurité du travail dans son milieu.

À suivre idéalement dans la première année suivant l’élection.
Durée : deux jours

AMT - Accidents et maladies du travail

Cette formation s’adresse aux membres du comité exécutif, du comité syndical de santé et de sécurité, aux délégué-es de département et à tout militant ou militante responsable des dossiers des accidents de travail et des maladies professionnelles. Elle touche tous les aspects relatifs à la survenance d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle à partir du début de la lésion jusqu’à sa consolidation, ou à partir du début de l’incapacité à exercer son emploi jusqu’au retour au travail.

Elle vise l’apprentissage et la connaissance des diverses étapes de l’évolution du dossier d’une victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle. Les participantes et les participants acquerront les habiletés nécessaires pour saisir les enjeux en cause pour la victime d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle tout au long de l’évolution de son dossier.

À suivre idéalement dans la première année suivant l’élection.
Durée : trois jours

ASP - Action syndicale en prévention

Cette formation vise l’apprentissage d’une démarche en prévention. Elle permet aux militantes et aux militants responsables en santé et sécurité, y compris les membres du comité exécutif, d’apprendre à détecter et à cerner les problèmes ou les situations dangereuses, à intervenir sur le terrain et à organiser les changements nécessaires. Elle s’inscrit dans la continuité de la formation Initiation à la santé et sécurité au travail.

Les participantes et les participants approfondissent leur connaissance des lois et des règlements. Ils apprennent à identifier les tâches à accomplir en matière de prévention ainsi qu’à cerner les risques, les dangers et leurs conséquences. Ils seront capables de proposer des solutions, d’intervenir efficacement auprès de l’employeur et de travailler concrètement au développement du réflexe de la prévention dans leur milieu de travail.

À suivre idéalement dans la première année suivant l’élection.
Durée : deux jours

PVH - Prévention de la violence et du harcèlement au travail

Cette formation permet aux participantes et aux participants de maîtriser les notions de base au regard de la violence et du harcèlement au travail et de démystifier les différents concepts qui s’y rattachent. Les participantes et les participants développent des habiletés d’analyse afin d’identifier les phénomènes de violence et de harcèlement au travail. Ils se familiarisent avec certains outils de prévention et de soutien pour le milieu de travail. Ils prennent connaissance des divers recours sur le plan juridique.

Ils seront capables de planifier des stratégies de prévention, d’intervention et de suivi dans leur milieu de travail comme les mécanismes d’enquête paritaire, et d’autres outils d’aide pour mettre en place les recommandations issues des enquêtes, et ce, afin de faire cesser les situations de harcèlement et de violence au travail. Différentes méthodes de solutions sont expérimentées et les exercices en équipe complètent la formation.

À suivre idéalement dans la première année suivant l’élection.
Durée : trois jours

Suivi des dossiers des victimes de lésions professionnelles

Cette formation permet aux participantes et aux participants de se familiariser avec la loi qui encadre l’indemnisation des victimes de lésions professionnelles (LATMP) et de s’outiller pour intervenir à titre de représentantes et représentants syndicaux lorsque survient un accident du travail ou une lésion professionnelle ainsi que pour accompagner une victime dans ses démarches avec la CNESST et l’employeur.

a participante ou le participant, en comprenant la procédure de traitement d’un dossier CNESST, devient capable de contester une décision et d’acheminer les contestations au bon endroit, de monter un dossier de défense des accidenté-es et de l’acheminer au service de la défense des accidenté-es du travail–CSN.

À suivre idéalement dans la première année suivant l’élection.
Durée : trois jours

Information dans nos syndicats
I am item content. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Vie syndicale  Formations complémentaires

La condition féminine à la CSN

Cette formation s’adresse particulièrement aux membres du comité exécutif et aux militantes des syndicats locaux. Elle sert à démontrer la pertinence de se préoccuper de la condition féminine dans les milieux de travail. Elle outille les militantes afin qu’elles puissent, avec le comité exécutif, organiser des activités et traiter des dossiers spécifiques qui permettront de faire progresser les revendications portées par les femmes.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : un à deux jours

SGS Logiciel de trésorerie

Le logiciel SGS a été conçu par le Service d’administration-vérification de la CSN pour les besoins particuliers des syndicats. C’est un outil moderne de gestion pour celles et pour ceux qui veulent passer des livres comptables (registre comptable, conciliation de caisse et rapport de trésorerie) à un système de trésorerie informatisé. La formation permet aux trésoriers de s’approprier les rudiments du logiciel.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : un jour

Relations de travail  Formations complémentaires

Rôles de représentante ou de représentant de relations de travail – secteur privé

Dispensée par la Fédération des professionnèles, cette formation s’adresse aux membres du comité exécutif dans l’accomplissement de ses tâches de représentation auprès de l’employeur, plus particulièrement au comité de relations de travail. La préparation des rencontres, les connaissances à acquérir, le rôle des membres du comité, l’étude des dossiers de griefs, la construction de l’argumentation, la recherche de solutions ainsi que l’attitude et le comportement à adopter à la table sont tous des éléments de cette formation.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : un jour

Revenus à la retraite (régimes publics, rentes collectives)

Cette formation s’adresse aux responsables des avantages sociaux, y compris les membres du comité exécutif, et permet de mieux comprendre les différentes sources de revenus disponibles à la retraite, telles que les régimes publics provincial et fédéral, les différents régimes de retraite incluant Bâtirente et Fondaction. La formation permet aussi de mieux connaître le rôle de la personne responsable aux avantages sociaux.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : deux jours

Santé et sécurité  Formations complémentaires

SPOT - Santé psychologique et organisation du travail

Cette formation permet aux participantes et aux participants de développer leur expertise en prévention de la santé psychologique au travail et de déterminer les facteurs de risque dans l’organisation du travail. Les participantes et les participants s’approprient certaines techniques d’écoute et acquièrent des habiletés relationnelles pour aider les membres des syndicats vivant des difficultés. Ils seront capables de proposer une démarche syndicale de prévention des problèmes de santé psychologique au travail.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : trois jours

Réseaux d’entraide

Cette formation s’adresse aux militantes et aux militants syndicaux, y compris les membres du comité exécutif, qui veulent développer l’entraide dans leur milieu de travail en apportant du soutien à leurs camarades de travail vivant des problèmes psychosociaux (toxicomanie, santé mentale, violence, relations familiales, relations interpersonnelles, etc.).

Les participantes et les participants seront capables de mettre sur pied des réseaux d’entraide et acquerront des connaissances pratiques nécessaires à l’entraide individuelle et à la création d’un comité avec des personnes impliquées dans le milieu.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : deux jours

Ergonomie : Troubles musculo-squelettiques et ergonomie (excluant le travail à l’écran)

Cette formation s’adresse aux militantes et aux militants responsables de la prévention dans leur syndicat, y compris les membres du comité exécutif, dont leurs membres effectuent un travail manuel, par exemple : entretien sanitaire, entreposage, mécanique et métiers. Les participantes et les participants y apprennent à reconnaître et à prévenir les troubles musculo-squelettiques chez les travailleuses et les travailleurs qui occupent un emploi manuel. On y voit les principales notions d’ergonomie. On y apprend à analyser un poste de travail.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : deux jours

Ergonomie : travail à l’écran

Cette formation s’adresse aux militantes et aux militants responsables de la prévention dans leur syndicat, y compris les membres du comité exécutif, afin de les aider à comprendre, à détecter et à prévenir les problèmes de santé reliés à l’utilisation d’un ordinateur ou d’un écran de visualisation (secrétaire, commis, archiviste, magasinier, opérateur, etc.).

Les participantes et les participants prennent connaissance du fonctionnement du système musculo-squelettique. Ils apprennent à identifier les symptômes liés à l’ajustement du poste de travail et à apporter des mesures correctives. Ils seront capables d’analyser un poste de travail et de développer une démarche syndicale de prévention des troubles musculo-squelettiques liés au travail à l’écran.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : deux jours

Syndicalisme et société  Formations complémentaires

Planification de la retraite

Cette formation est pilotée par les conseils centraux avec la collaboration du Cégep Marie-Victorin. On y voit les différentes étapes importantes pour bien planifier sa retraite : le sens de la vie à la retraite, les questions financières et légales et l’aménagement du temps à la retraite.

Des représentantes et des représentants de la Régie des rentes du Québec (RRQ) et de la Commission administrative des régimes de retraite et d’assurances (CARRA) viennent informer les participantes et les participants sur leur dossier personnel. D’autres spécialistes sont mis à contribution : planificatrice ou planificateur financier, notaire, infirmière ou infirmier.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : deux fins de semaine

Démarche syndicale en environnement

Cette formation propose une démarche syndicale en environnement dans les milieux de travail comme point de départ d’une action structurée en faveur du développement durable. Les syndicats doivent renvoyer l’entreprise à ses responsabilités qui vont bien au-delà des murs de l’usine ou de l’institution, puis revendiquer et négocier une prise en charge syndicale.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : deux jours

Solidarité internationale

Alors que la mondialisation des économies et des marchés impose ses lois et ses volontés, comment reconnaître ses impacts sur nos conditions de vie et de travail ? Cette formation se veut un outil pour les syndicats afin de mieux comprendre les enjeux internationaux.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : trois heures, un ou deux jours

Présence aux conseils d’administration

Cette formation vise à informer et à outiller les représentantes et les représentants syndicaux appelés à intervenir aux conseils d’administration des centres intégrés de santé et des services sociaux (CISSS). Elle leur donne des repères pour intervenir à ces conseils d’administration et permet de partager les orientations syndicales dans le domaine de la santé et des services sociaux. Les représentantes et les représentants syndicaux examinent les enjeux de leur présence aux conseils d’administration et établissent des guides pour leur travail syndical.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : trois heures ou un jour

Rapports entre coopérative et syndicat

La formation vise à comprendre la coopération et ses valeurs. Elle permet de faire une analyse de la vie associative et des relations entre le syndicat et la coopérative. La participante ou le participant y comprend les rôles respectifs du syndicat et de la coopérative dans l’entreprise ainsi que le devoir de représentation du syndicat. Les participantes et les participants se familiarisent avec les positions de la CSN sur la coopération et apprennent à se donner des perspectives de travail.

À suivre idéalement dans la deuxième année suivant l’élection.
Durée : un jour

Vice-présidence

La vice-présidence a les responsabilités décrites dans les dispositions des statuts et règlements et celles déterminées par les décisions prises par le comité exécutif et par les autres instances syndicales. Ainsi, en l’absence de la présidente ou du président, elle le remplace. En raison de son rôle, la vice-présidence a la responsabilité d’avoir une très bonne connaissance des différents aspects touchant toutes les activités syndicales. En général, les fonctions de la vice-présidence sont non limitatives.  

Trésorerie

Le mandat de la trésorière ou du trésorier comprend des responsabilités reliées principalement aux finances du syndicat, aux décisions prises par le comité exécutif et les mandats des autres instances syndicales. Ainsi, la trésorerie a la responsabilité de la préparation et de l’exécution du budget syndical ; elle est responsable du paiement des dépenses autorisées, de l’administration financière et de la gestion des biens du syndicat, de la préparation des différents rapports financiers et garantit l’accès aux livres et aux documents nécessaires pour la vérification du comité de surveillance.

Secrétariat

Le secrétariat a le mandat de voir au bon fonctionnement interne et aux activités générales du syndicat. Ses responsabilités sont décrites dans les dispositions des statuts et règlements, mais aussi sont celles déterminées par les décisions prises par le comité exécutif et les mandats des autres instances syndicales. Le secrétariat est responsable de la convocation et du fonctionnement des instances et réunions statutaires du syndicat ainsi que des procès-verbaux de ces réunions ; aussi, le traitement de la correspondance incombant au syndicat est à sa charge. En raison de son rôle, le secrétariat a la responsabilité d’avoir une très bonne connaissance des différents aspects touchant toutes les activités syndicales.

Membre de l'exécutif responsable du sujet

Les responsabilités des membres du comité exécutif sont non limitatives. En effet, chaque membre du comité exécutif exerce les responsabilités spécifiques propres à sa position. Elles sont détaillées dans les dispositions des statuts et règlements. Cependant, par une décision prise par le comité exécutif ou par une autre instance syndicale, la ou le membre du comité peut se voir confier une responsabilité particulière. Ceci signifie qu’il doit avoir une très bonne connaissance des différents aspects touchant toutes les activités syndicales. Voici, une liste des formations recommandées aux membres du comité exécutif, selon les différents dossiers dont ils pourraient être responsables. 

Délégué-e responsable du sujet

La ou le délégué-e a principalement le rôle de servir de lien entre le comité exécutif et les membres du syndicat. Ainsi, la ou le délégué-e a les responsabilités décrites dans les dispositions des statuts et règlements et celles déterminées par les décisions prises par le comité exécutif et par les autres instances syndicales. En général, les fonctions de la ou du délégué sont non limitatives. Tout en dépendant de la structure syndicale, il ou elle doit voir à la bonne marche du syndicat et à l’application de la convention collective et de l’assurance collective ; il peut participer à la négociation de la convention collective, représenter les membres devant l’employeur dans des dossiers disciplinaires ou reliés à la santé et à la sécurité au travail.

Il peut aussi recevoir des responsabilités spécifiques comme accueillir les nouvelles ou les nouveaux salarié-es, consulter les membres et distribuer de l’information parmi eux. Enfin, la ou le délégué-e est appelé à faire rapport au comité exécutif et au conseil syndical, et le cas échéant, un rapport des événements survenus dans son groupe ou département. En raison de son rôle, il ou elle a la responsabilité d’avoir une très bonne connaissance des différents aspects touchant toutes les activités syndicales.  

Membre du comité de surveillance

Les membres du comité de surveillance ont pour rôle de faire, une fois l’an, un rapport écrit à l’assemblée générale pour attester de la conformité des livres du syndicat ainsi que de la conformité des revenus et dépenses avec les statuts et règlements du syndicat, aux décisions prises par l’assemblée générale et aux budgets adoptés. À cette fin, ils doivent vérifier les livres et les documents reliés aux activités comptables et financières du syndicat. 

Membre du comité de mobilisation

Les membres du comité de mobilisation, y compris les membres du comité exécutif du syndicat, sont responsables du travail de mobilisation dans leur syndicat. En ce sens, la ou le responsable de la mobilisation doit être en mesure d’analyser le rapport de force, les stratégies, les tactiques patronales et syndicales ; il a la responsabilité de créer et de maintenir le réseau de militantes et de militants, d’organiser les activités de mobilisation et d’informer les membres, le comité de négociation et le comité exécutif, entre autres.

Membre du comité de négociation

Afin d’accomplir leur rôle adéquatement, les membres du comité de négociation sont responsables de connaître les différentes facettes entourant la préparation et le déroulement de la négociation et de comprendre et respecter la vision, les orientations et les objectifs du syndicat ; ceci détermine et dirige son comportement pendant chacune des phases de la négociation. Enfin, la militante ou le militant membre du comité de négociation est appelé à faire rapport aux membres des événements survenus pendant la négociation.

Descriptions des formations

Vie syndicale

Cette formation s’adresse aux personnes nouvellement élues au comité exécutif. Elle permet de connaître les responsabilités et d’apprendre à mieux jouer leur rôle respectif (présidence, vice-présidence, secrétariat, trésorerie). La participante ou le participant devient familier avec le fonctionnement du syndicat, la tenue de l’assemblée générale, l’histoire, les services de la CSN et leur fonctionnement.

Grâce à cette formation, la participante ou le participant développe la capacité de planification et d’organisation du travail syndical ainsi qu’une capacité d’analyse et de travail en équipe pour la résolution de problèmes de la vie quotidienne dans un syndicat. Finalement, il comprend les valeurs et les principes qui guident la CSN dans la pratique d’un syndicalisme militant et démocratique.

Durée : trois jours
Où suivre la formation : Conseil central

Cette formation s’inscrit dans la continuité de la formation Exécutif syndical 1. Elle permet aux membres du comité exécutif de développer leur savoir-faire et leur savoir-être dans l’accomplissement de leurs fonctions et de leurs mandats syndicaux. Elle permet aussi d’approfondir des volets importants de l’action syndicale : l’exercice du leadership, la représentation syndicale, l’organisation du travail syndical, le travail en équipe, la communication et la résolution de problème.

La participante ou le participant est appelé à réfléchir aux caractéristiques du leadership syndical CSN et à la manière de l’assumer dans la conjoncture, en plus de cibler les responsabilités liées à la représentation syndicale. La personne est alors en mesure d’organiser le syndicat, de structurer le travail syndical à partir d’une vision globale et efficace des tâches à accomplir et d’expérimenter un processus de résolution de problèmes. Finalement, la formation lui permet d’améliorer certaines habiletés de communication, dont la prise de parole en public, entre autres.

Durée : trois jours
Où suivre la formation : Conseil central

Les militantes et les militants nouvellement élus au poste de la présidence sont invités à s’inscrire à cette formation. Ils deviennent responsables, avec la trésorerie, des finances du syndicat. Cette formation permet aux participantes et aux participants de réfléchir aux pratiques syndicales associées à la trésorerie, en lien avec les valeurs de transparence et de démocratie syndicale.

Concrètement, les participantes et les participants apprennent la tenue des livres ainsi que la préparation du budget et des rapports financiers. Ils acquièrent les habiletés nécessaires à l’exécution des opérations comptables, comme l’identification des sources de revenus syndicales, l’inscription des entrées au registre comptable, la conciliation de caisse et la production d’un rapport de trésorerie, entre autres.

Durée : un ou deux jours
Où suivre la formation : Conseil central

Cette formation s’adresse aux nouvelles et aux nouveaux secrétaires des syndicats. Elle vise les apprentissages concernant les tâches concrètes à effectuer comme secrétaire d’un syndicat, par exemple, le soutien au comité exécutif, la rédaction des procès-verbaux, le classement des documents syndicaux et leur conservation, le traitement de la correspondance, le déroulement de l’assemblée générale, entre autres.

Durée : un jour
Où suivre la formation : Conseil central

Le logiciel SGS a été conçu par le module de la vérification de la CSN pour les besoins particuliers des syndicats. C’est un outil moderne de gestion pour celles et pour ceux qui veulent passer des livres comptables (registre comptable, conciliation de caisse et rapport de trésorerie) à un système de trésorerie informatisé. La formation permet aux trésoriers de s’approprier les rudiments du logiciel.

Durée : un jour
Où suivre la formation : Conseil central / Comptabilité

Le comité de surveillance a pour rôle de vérifier les livres du syndicat et ainsi d’indiquer aux membres si les revenus et les dépenses sont conformes aux statuts et règlements du syndicat, aux décisions prises par l’assemblée générale et aux budgets adoptés. Il doit faire, une fois l’an, un rapport écrit pour attester de la conformité des livres du syndicat.

Cette formation a pour objectif de faire comprendre le processus de la trésorerie ainsi que les responsabilités respectives de la trésorerie et de la surveillance. Elle permet aussi aux membres du comité de surveillance de réfléchir aux pratiques syndicales associées aux finances d’un syndicat et en lien avec les valeurs de transparence et de démocratie syndicale ainsi que de développer les habiletés nécessaires à l’exécution de la vérification pour être en mesure de produire un rapport.

Durée : un jour
Où suivre la formation : Conseil central / Comptabilité

Cette formation s’adresse aux militantes et militants qui sont ou seront responsables de la mobilisation, y compris les membres du comité exécutif du syndicat, qui feront, par la suite, le travail de mobilisation dans leur syndicat.

Un des objectifs de cette formation est de partager les nombreuses réalités que peuvent vivre les militantes et les militants ; en ce sens, la mobilisation sert à ce que la militante ou le militant prenne conscience du rapport de force. La mobilisation, c’est aussi l’appropriation graduelle des résultats de la négociation et des limites de l’entente possible.

Lors de cette formation, les participantes et les participants apprennent à analyser le rapport de force, les stratégies, les tactiques patronales et syndicales, à recruter le comité de mobilisation, à créer et à maintenir le réseau des militantes et militants, à organiser les activités de mobilisation et à informer les membres, le comité de négociation et le comité exécutif, entre autres.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : Conseil central

Cette formation s’adresse aux militantes et aux militants responsables de l’information dans le syndicat, y compris les membres du comité exécutif syndical. Elle vise à structurer le travail d’information dans le syndicat ; de plus, elle aborde quelques principes de mobilisation, car la ou le responsable de l’information sera appelé à travailler en étroite collaboration avec celui oui celle de la mobilisation.

La formation permet à la participante ou au participant de comprendre le rôle de l’information dans le syndicat, de s’approprier le rôle et les tâches de responsable de l’information et de structurer le travail d’information par l’élaboration d’un plan de communication. Aussi, la participante ou le participant apprend à produire de l’information, comme la rédaction d’un tract, d’un communiqué de presse ou d’un texte dans un style journalistique. À la fin de la formation, la participante ou le participant sera en mesure de relever le défi de l’information et des communications dans son syndicat.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : Conseil central

Cette formation s’adresse particulièrement aux membres du comité exécutif et aux militantes des syndicats locaux. Elle sert à démontrer la pertinence de se préoccuper de la condition féminine dans les milieux de travail. Elle outille les militantes afin qu’elles puissent, avec le comité exécutif, organiser des activités et traiter des dossiers spécifiques qui permettront de faire progresser les revendications portées par les femmes.

Durée : un à deux jours
Où suivre la formation : Conseil central / Recherche et condition féminine

Relations de travail

La négociation est une activité centrale de la vie syndicale. La formation permet aux membres du comité de négociation ou du comité exécutif de connaître les différentes facettes entourant la préparation et le déroulement de la négociation. On y aborde l’encadrement légal de la négociation, l’analyse de la situation économique de l’entreprise sur le marché, le rôle du syndicat en cours de négociation, le comportement à la table de négociation et la compréhension de chacune des phases de la négociation.

Durée : trois jours
Où suivre la formation : FC/FEESP/FIM

Cette formation s’adresse aux représentantes et représentants des secteurs d’activité (autres que le secteur public) qui négocient de façon coordonnée à la Fédération de la santé et des services sociaux tels que les centres de la petite enfance, les centres d’hébergement privés et le secteur préhospitalier. Les participantes et participants y partagent une vision, des orientations et des objectifs sectoriels communs. Ils apprennent à développer une plateforme de revendications communes et à cerner les différentes façons de coordonner la négociation d’un secteur. Par la suite, ils acquièrent des habiletés de travail à la table de négociation.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : FSSS

Cette formation s’adresse aux représentantes et aux représentants des différents secteurs d’activités qui négocient de façon coordonnée à la Fédération du commerce, comme les syndicats de l’alimentation, de l’hôtellerie ou des institutions financières. Les participantes et les participants y partagent une vision, des orientations et des objectifs sectoriels communs. Ils apprennent à développer une plateforme de revendications communes et à cerner les différentes façons de coordonner la négociation de leur secteur. Par la suite, ils acquièrent des habiletés de travail à la table de négociation.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : FC

Le but de la formation est d’outiller les militantes et les militants, y compris les membres du comité exécutif, pour qu’ils puissent prendre en charge, le plus possible, la résolution des problèmes au niveau local.

Elle permet aussi aux participantes et aux participants d’acquérir des habiletés pour la rédaction d’un grief et son enquête. On y apprend à bien accueillir les membres (interaction avec une personne qui se sent lésée), à compléter les enquêtes pour déterminer la nature des problèmes, à monter des dossiers complets (témoignages et preuves) et à bien se préparer pour les rencontres avec l’employeur.

Au terme de cette formation, la participante ou le participant est en mesure de déterminer le recours approprié et d’utiliser le processus légal (processus de grief) dans le cadre syndical (obligations de représentation) ; il sera capable de rédiger un grief selon les règles de droit, de bâtir une relation de confiance avec la ou le membre dans le but de rechercher une solution satisfaisante, de négocier avec l’employeur en cours de convention collective pour résoudre les problèmes.

Durée : trois jours
Où suivre la formation : FC/FEESP/FIM/FP/FNCC

L’assurance collective constitue une protection essentielle pour protéger la santé, la force de travail et la famille. Dans cette formation, la participante ou le participant comprend les éléments essentiels contenus dans les régimes d’assurance collective, les avantages et les désavantages d’être preneur ou copreneur de la police maîtresse, l’encadrement législatif, les enjeux syndicaux, en particulier lors du renouvellement du régime d’assurance collective, et les liens avec la convention collective.

Cela vaut donc la peine de s’initier au sujet et d’en acquérir les connaissances de bas. Plus spécifiquement, la formation devrait permettre aux participantes et aux participants de mieux connaître les différentes garanties de l’assurance collective, de se familiariser avec les lois qui la régissent, de cibler les programmes gouvernementaux venant s’y ajouter, d’identifier les éléments pouvant être négociés en lien avec l’assurance collective et de s’outiller pour amorcer un travail syndical en lien avec l’assurance collective.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : FC/FEESP/FIM

Dispensée par la Fédération des professionnèles, cette formation s’adresse aux membres du comité exécutif dans l’accomplissement de ses tâches de représentation auprès de l’employeur, plus particulièrement au comité de relations de travail. La préparation des rencontres, les connaissances à acquérir, le rôle des membres du comité, l’étude des dossiers de griefs, la construction de l’argumentation, la recherche de solutions ainsi que l’attitude et le comportement à adopter à la table sont tous des éléments de cette formation.

Durée : un jour
Où suivre la formation : FP

Cette formation s’adresse aux responsables des avantages sociaux, y compris les membres du comité exécutif, et permet de mieux comprendre les différentes sources de revenus disponibles à la retraite, telles que les régimes publics du Québec et du fédéral, les différents régimes de retraite incluant Bâtirente et Fondaction. La formation permet aussi de mieux connaître le rôle de la personne responsable aux avantages sociaux.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : FP/FNEEQ

Cette formation s’adresse aux militantes et aux militants membres de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS). On y voit les tâches et le rôle d’une ou d’un délégué-e de site. On y apprend à bien jouer son rôle de représentante ou de représentant syndical. Les participantes et les participants prennent connaissance de la convention collective afin d’informer adéquatement les membres à ce sujet. Ils apprennent à bien se préparer pour rencontrer le superviseur et les représentantes et représentants de l’employeur.

Durée : un jour
Où suivre la formation : CSN-Construction

Santé et sécurité

Cette formation est le point de départ du parcours de formation en santé et sécurité au travail. Elle a été conçue afin de sensibiliser les militantes et les militants, y compris les membres du comité exécutif, à l’importance de militer et d’agir pour l’amélioration de la santé et la sécurité dans les milieux de travail, de développer leur capacité à prendre en charge les différents problèmes de santé et de sécurité auxquels ils sont confrontés.

Ainsi, les participantes et les participants apprennent à observer leur milieu de travail pour éliminer les dangers à la source, à constituer un dossier puis à préparer les rencontres avec l’employeur. Ils sont amenés à se familiariser avec les lois qui encadrent la santé et la sécurité, à comprendre leur rôle, les tâches qui incombent au syndicat et à mieux se structurer syndicalement pour la prise en charge de la santé et de la sécurité. Enfin, pour faire de la santé et de la sécurité au travail une priorité et un enjeu syndical, la formation vise à transmettre le réflexe de l’action syndicale avec les outils nécessaires pour y arriver et le désir de s’engager à l’amélioration des conditions de santé et de sécurité du travail dans son milieu.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : Conseil central

Cette formation s’adresse aux membres du comité exécutif, du comité syndical de santé et de sécurité, aux délégué-es de département et à tout militant ou militante responsable des dossiers des accidents de travail et des maladies professionnelles. Elle touche tous les aspects relatifs à la survenance d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle à partir du début de la lésion jusqu’à sa consolidation, ou à partir du début de l’incapacité à exercer son emploi jusqu’au retour au travail.

Elle vise l’apprentissage et la connaissance des diverses étapes de l’évolution du dossier d’une victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle. Les participantes et les participants acquerront les habiletés nécessaires pour saisir les enjeux en cause pour la victime d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle tout au long de l’évolution de son dossier.

Durée : trois jours
Où suivre la formation : Conseil central

Cette formation vise l’apprentissage d’une démarche en prévention. Elle permet aux militantes et aux militants responsables en santé et sécurité, y compris les membres du comité exécutif, d’apprendre à détecter et à cerner les problèmes ou les situations dangereuses, à intervenir sur le terrain et à organiser les changements nécessaires. Elle s’inscrit dans la continuité de la formation Initiation à la santé et sécurité au travail.

Les participantes et les participants approfondissent leur connaissance des lois et des règlements. Ils apprennent à identifier les tâches à accomplir en matière de prévention ainsi qu’à cerner les risques, les dangers et leurs conséquences. Ils seront capables de proposer des solutions, d’intervenir efficacement auprès de l’employeur et de travailler concrètement au développement du réflexe de la prévention dans leur milieu de travail.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : Fédérations

Cette formation permet aux participantes et aux participants de maîtriser les notions de base au regard de la violence et du harcèlement au travail et de démystifier les différents concepts qui s’y rattachent. Les participantes et les participants développent des habiletés d’analyse afin d’identifier les phénomènes de violence et de harcèlement au travail. Ils se familiarisent avec certains outils de prévention et de soutien pour le milieu de travail. Ils prennent connaissance des divers recours sur le plan juridique. Ils seront capables de planifier des stratégies de prévention, d’intervention et de suivi dans leur milieu de travail comme les mécanismes d’enquête paritaire, et d’autres outils d’aide pour mettre en place les recommandations issues des enquêtes, et ce, afin de faire cesser les situations de harcèlement et de violence au travail. Différentes méthodes de solutions sont expérimentées et les exercices en équipe complètent la formation.

Durée : trois jours
Où suivre la formation : FC/FIM/FNEEQ/FP/FSSS/
FNCC

Cette formation permet aux participantes et aux participants de se familiariser avec la loi qui encadre l’indemnisation des victimes de lésions professionnelles (LATMP) et de s’outiller pour intervenir à titre de représentantes et représentants syndicaux lorsque survient un accident du travail ou une lésion professionnelle ainsi que pour accompagner une victime dans ses démarches avec la CNESST et l’employeur.

La participante ou le participant, en comprenant la procédure de traitement d’un dossier CNESST, devient capable de contester une décision et d’acheminer les contestations au bon endroit, de monter un dossier de défense des accidenté-es et de l’acheminer au service de la défense des accidenté-es du travail–CSN.

Durée : trois jours
Où suivre la formation : Conseil central

Cette formation permet aux participantes et aux participants de développer leur expertise en prévention de la santé psychologique au travail et de déterminer les facteurs de risque dans l’organisation du travail. Les participantes et les participants s’approprient certaines techniques d’écoute et acquièrent des habiletés relationnelles pour aider les membres des syndicats vivant des difficultés. Ils seront capables de proposer une démarche syndicale de prévention des problèmes de santé psychologique au travail.

Durée : trois jours
Où suivre la formation : Fédérations

Cette formation s’adresse aux militantes et aux militants syndicaux, y compris les membres du comité exécutif, qui veulent développer l’entraide dans leur milieu de travail en apportant du soutien à leurs camarades de travail vivant des problèmes psychosociaux (toxicomanie, santé mentale, violence, relations familiales, relations interpersonnelles, etc.).

Les participantes et les participants seront capables de mettre sur pied des réseaux d’entraide et acquerront des connaissances pratiques nécessaires à l’entraide individuelle et à la création d’un comité avec des personnes impliquées dans le milieu.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : Conseil central

Cette formation s’adresse aux militantes et aux militants responsables de la prévention dans leur syndicat, y compris les membres du comité exécutif, dont leurs membres effectuent un travail manuel, par exemple : entretien sanitaire, entreposage, mécanique et métiers. Les participantes et les participants y apprennent à reconnaître et à prévenir les troubles musculo-squelettiques chez les travailleuses et les travailleurs qui occupent un emploi manuel. On y voit les principales notions d’ergonomie. On y apprend à analyser un poste de travail.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : Fédérations

Cette formation s’adresse aux militantes et aux militants responsables de la prévention dans leur syndicat, y compris les membres du comité exécutif, afin de les aider à comprendre, à détecter et à prévenir les problèmes de santé reliés à l’utilisation d’un ordinateur ou d’un écran de visualisation (secrétaire, commis, archiviste, magasinier, opérateur, etc.). Les participantes et les participants prennent connaissance du fonctionnement du système musculo-squelettique. Ils apprennent à identifier les symptômes liés à l’ajustement du poste de travail et à apporter des mesures correctives. Ils seront capables d’analyser un poste de travail et de développer une démarche syndicale de prévention des troubles musculo-squelettiques liés au travail à l’écran.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : Fédérations

Syndicalisme et société

Cette formation est pilotée par les conseils centraux avec la collaboration du Cégep Marie-Victorin. On y voit les différentes étapes importantes pour bien planifier sa retraite : le sens de la vie à la retraite, les questions financières et légales et l’aménagement du temps à la retraite.

Des représentantes et des représentants de la Régie des rentes du Québec (RRQ) et de la Commission administrative des régimes de retraite et d’assurances (CARRA) viennent informer les participantes et les participants sur leur dossier personnel. D’autres spécialistes sont mis à contribution : planificatrice ou planificateur financier, notaire, infirmière ou infirmier.

Durée : deux fins de semaine
Où suivre la formation : Conseil central

Cette formation propose une démarche syndicale en environnement dans les milieux de travail comme point de départ d’une action structurée en faveur du développement durable. Les syndicats doivent renvoyer l’entreprise à ses responsabilités qui vont bien au-delà des murs de l’usine ou de l’institution, puis revendiquer et négocier une prise en charge syndicale.

Durée : deux jours
Où suivre la formation : Conseil central

Alors que la mondialisation des économies et des marchés impose ses lois et ses volontés, comment reconnaître ses impacts sur nos conditions de vie et de travail ? Cette formation se veut un outil pour les syndicats afin de mieux comprendre les enjeux internationaux.

Durée : trois heures, un ou deux jours
Où suivre la formation : Conseil central du Montréal métropolitain

Cette formation vise à informer et à outiller les représentantes et les représentants syndicaux appelés à intervenir aux conseils d’administration des Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS). Elle leur donne des repères pour intervenir à ces conseils d’administration et permet de partager les orientations syndicales dans le domaine de la santé et des services sociaux. Les représentantes et les représentants syndicaux examinent les enjeux de leur présence aux conseils d’administration et établissent des guides pour leur travail syndical.

Durée : trois heures ou un jour
Où suivre la formation : Fédération

La formation vise à comprendre la coopération et ses valeurs. Elle permet de faire une analyse de la vie associative et des relations entre le syndicat et la coopérative. La participante ou le participant y comprend les rôles respectifs du syndicat et de la coopérative dans l’entreprise ainsi que le devoir de représentation du syndicat. Les participantes et les participants se familiarisent avec les positions de la CSN sur la coopération et apprennent à se donner des perspectives de travail.

Durée : un jour
Où suivre la formation : Fédération