Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

5 septembre 2002 – Soirée de solidarité pour les grévistes de la Fonderie Horne à Rouyn – Noranda

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Les travailleuses et les travailleurs de la Commission des droits de la personne et des droits…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada…
Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…

5 septembre 2002 – Soirée de solidarité pour les grévistes de la Fonderie Horne à Rouyn – Noranda

Richard Desjardins en spectacle

Soirée de solidarité pour les grévistes de la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda

Des centaines de personnes, solidaires des grévistes de la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda, sont attendues, le samedi 7 septembre, à un grand spectacle organisé pour mobiliser la population et amasser des fonds pour les quelque 650 travailleurs en grève depuis le 18 juin dernier.

Ainsi, en plus des citoyennes et des citoyens de la région de Rouyn- Noranda, on y attend non seulement les syndicats, mais également des mineurs de Timmins et de Sudbury, en Ontario. La présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, de même que le président de la Fédération de la métallurgie-CSN, Alain Lampron, seront aussi présents.

Invité à présenter le spectacle principal de la soirée, l’artiste Richard Desjardins, originaire de l’Abitibi, a accepté sur-le-champ. L’auteur de strophes telle « J’entends la fonderie qui rush – Pour ceux qui l’savent pas – On y brûle la roche – Et des tonnes de bons gars », partagera la scène avec deux groupes musicaux composés de travailleurs de la fonderie, soit « Puissance 3 » et « Voltage ». Un orchestre de jeunes de Val-d’Or, « Ramdam », complètera le tableau musical.

Depuis le déclenchement de la grève, les travailleurs de la fonderie de la compagnie minière Noranda ont déjà reçu de nombreux appuis, dont ceux des mineurs du nord de l’Ontario. Les gestes de solidarité se multiplient, la mobilisation s’accentue.

EMPLOIS MENACES

Les travailleurs de la Fonderie Horne avaient décidé d’exercer leur droit de grève afin de protéger leur emploi contre le recours abusif à la sous- traitance, tant à l’entretien de la machinerie qu’à la production. Ils s’opposent également au projet de convention collective soumis par l’employeur en ce qui a trait aux mouvements de main-d’oeuvre (affichage, changements technologiques, postes temporaires, respect de l’ancienneté, etc.). Les demandes salariales n’ont pas encore été déposées.

Au moment du déclenchement de la grève, le président de la Fédération de la métallurgie-CSN, Alain Lampron, qui représente 22 000 membres, avait assuré les travailleurs de son appui, en indiquant qu’ils « ne doivent pas céder de terrain au chapitre de la sous-traitance et d’autres articles importants. C’est leur emploi qui en dépend. »

La soirée de solidarité de samedi aura lieu à la salle Saint-Joseph, située sur la rue Mercier à Rouyn-Noranda. Elle débutera à 20 h 30.

(Source: CSN 05-09-2002 — Renseignements: Jean-Claude Larouche, (819) 856-8843 (cellulaire) ; Benoit Aubry, (514) 598-2163)

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket