Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

5 septembre 2002 – Soirée de solidarité pour les grévistes de la Fonderie Horne à Rouyn – Noranda

Du même SUJET

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

5 septembre 2002 – Soirée de solidarité pour les grévistes de la Fonderie Horne à Rouyn – Noranda

Richard Desjardins en spectacle

Soirée de solidarité pour les grévistes de la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda

Des centaines de personnes, solidaires des grévistes de la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda, sont attendues, le samedi 7 septembre, à un grand spectacle organisé pour mobiliser la population et amasser des fonds pour les quelque 650 travailleurs en grève depuis le 18 juin dernier.

Ainsi, en plus des citoyennes et des citoyens de la région de Rouyn- Noranda, on y attend non seulement les syndicats, mais également des mineurs de Timmins et de Sudbury, en Ontario. La présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, de même que le président de la Fédération de la métallurgie-CSN, Alain Lampron, seront aussi présents.

Invité à présenter le spectacle principal de la soirée, l’artiste Richard Desjardins, originaire de l’Abitibi, a accepté sur-le-champ. L’auteur de strophes telle « J’entends la fonderie qui rush – Pour ceux qui l’savent pas – On y brûle la roche – Et des tonnes de bons gars », partagera la scène avec deux groupes musicaux composés de travailleurs de la fonderie, soit « Puissance 3 » et « Voltage ». Un orchestre de jeunes de Val-d’Or, « Ramdam », complètera le tableau musical.

Depuis le déclenchement de la grève, les travailleurs de la fonderie de la compagnie minière Noranda ont déjà reçu de nombreux appuis, dont ceux des mineurs du nord de l’Ontario. Les gestes de solidarité se multiplient, la mobilisation s’accentue.

EMPLOIS MENACES

Les travailleurs de la Fonderie Horne avaient décidé d’exercer leur droit de grève afin de protéger leur emploi contre le recours abusif à la sous- traitance, tant à l’entretien de la machinerie qu’à la production. Ils s’opposent également au projet de convention collective soumis par l’employeur en ce qui a trait aux mouvements de main-d’oeuvre (affichage, changements technologiques, postes temporaires, respect de l’ancienneté, etc.). Les demandes salariales n’ont pas encore été déposées.

Au moment du déclenchement de la grève, le président de la Fédération de la métallurgie-CSN, Alain Lampron, qui représente 22 000 membres, avait assuré les travailleurs de son appui, en indiquant qu’ils « ne doivent pas céder de terrain au chapitre de la sous-traitance et d’autres articles importants. C’est leur emploi qui en dépend. »

La soirée de solidarité de samedi aura lieu à la salle Saint-Joseph, située sur la rue Mercier à Rouyn-Noranda. Elle débutera à 20 h 30.

(Source: CSN 05-09-2002 — Renseignements: Jean-Claude Larouche, (819) 856-8843 (cellulaire) ; Benoit Aubry, (514) 598-2163)

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket