Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

6 octobre 2006 – Usines de Longueuil et Lasalle–Entente de principe à Demix Béton

Du même SUJET

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

6 octobre 2006 – Usines de Longueuil et Lasalle–Entente de principe à Demix Béton

Usines de Longueuil et Lasalle

Entente de principe à Demix Béton

Une entente de principe est intervenue à quelques heures d’un conflit de travail chez Demix Beton le 30 septembre. Le syndicat de 71 travailleurs, membres de la Fédération de la métallurgie de la CSN, a entériné dans une proportion de 68 pour cent la nouvelle convention collective lors d’une assemblée générale tenue le 2 octobre.

La négociation en vue du renouvellement de la convention collective a débuté en juin dernier. Très rapidement les enjeux ont porté sur le maintien des acquis syndicaux obtenus lors de la négociation précédente. L’employeur était en demande sur plusieurs clauses notamment en ce qui a trait au mouvement de la main-d’œuvre entre les établissements de Longueuil et de Lasalle. Au terme d’une séance intensive de discussions, la semaine dernière, l’employeur avait menacé de recourir au lock-out dans l’éventualité d’un refus d’une offre patronale qualifiée de « globale et finale ». Les travailleurs avaient rejeté cette proposition dans une proportion de 95 pour cent, forts d’un vote de grève générale illimitée pris le 25 septembre.

Les pourparlers ont alors repris le 29, la veille de l’échéance de la convention collective et du droit légal de grève et de lock-out.

D’une durée de cinq ans, se terminant le 30 septembre 2011, la nouvelle convention collective prévoit entre autres des hausses salariales totalisant 10 pour cent, une augmentation de 0,20 pour cent par année de la cotisation de l’employeur au régime de retraite et la rémunération du dîner pour les opérateurs de bétonnière.

L’employeur a maintenu sa position concernant l’affectation des salariés détenant moins d’ancienneté sur l’utilisation des camions semi-remorque et sur l’augmentation de la plage horaire de la période du dîner.

Les travailleurs de Demix Béton continuent d’être les salariés parmi les mieux rémunérés et détenant les meilleures conditions de travail dans le secteur du bétonnage.


Source : CSN – 6 octobre 2006

Pour renseignements : Louis-Serge Houle, Information-CSN, 514 598-2157

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket