Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

7 décembre 2006 – Réaction de la CSN à la publication du Rapport annuel du Conseil supérieur de l’éducation

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

7 décembre 2006 – Réaction de la CSN à la publication du Rapport annuel du Conseil supérieur de l’éducation

Réaction de la CSN à la publication du Rapport annuel du Conseil supérieur de l’éducation

C’est avec beaucoup d’intérêt que la CSN a pris connaissance du rapport annuel du Conseil supérieur de l’Éducation rendu public, hier, en soirée. Le souhait exprimé par le Conseil de voir la démocratie scolaire être renforcée rejoint tout à fait les préoccupations et la vision de la centrale syndicale en cette matière.

Selon Denise Boucher, vice-présidente responsable du dossier éducation à la CSN : « La démocratie scolaire est une question importante pour la société québécoise, les citoyennes et les citoyens qui la composent. Malheureusement, tel qu’en témoigne le Conseil dans son rapport, des reculs importants ont été observés au cours des dernières années. Cette situation ne doit plus durer. »

Le Conseil propose de renforcer la démocratie scolaire et, pour la CSN, il est urgent de concerter nos efforts pour agir en ce sens. Nous souhaitons que les différents partenaires concernés, ministère, commissions scolaires, établissements, parents et personnels s’engagent et se mobilisent autour des orientations proposées.

Pour la CSN, l’école est un lieu d’ancrage de la conscience à la citoyenneté et il faut favoriser chez les jeunes l’apprentissage et la pratique d’une citoyenneté active qui s’échelonnera tout au long de la vie. Nous appuyons la recommandation du Conseil d’investir dans le développement d’une culture de la citoyenneté. Tel que précisé, cette orientation constitue un défi pour le système scolaire, un devoir pour l’État et une responsabilité pour chaque citoyenne et citoyen, et tous doivent contribuer activement à le relever en fonction de leurs rôles et responsabilités.

Le Conseil insiste pour que l’élève soit placé au cœur de ce projet de revitalisation de la démocratie scolaire et d’engagement civique. Pour la CSN, cette approche s’impose. « Tout doit être mis en œuvre pour concrétiser cette orientation et contrer les écarts observés dans les divers milieux entre le discours et la pratique », insiste Denise Boucher.

Le Conseil reconnaît la richesse de la contribution des parents aux instances décisionnelles en place. Il recommande que soient développés des moyens pour les soutenir, les encadrer, les former et les accompagner afin qu’ils puissent encore plus pleinement jouer leur rôle. La CSN appuie avec force l’idée de faciliter la participation des parents issus des communautés culturelles et de divers milieux socio-économiques. Il faut aussi investir dans le soutien et la formation des personnels œuvrant dans les établissements.

Le Conseil indique aux commissions scolaires qu’il est urgent de mettre en place des mécanismes pour revitaliser la dynamique politique scolaire. Il faut, entre autres, renforcer les assises de la légitimité des élu-es qui y œuvrent. Ce volet ne doit pas être pris à la légère, car plusieurs s’interrogent sur l’état de santé des pratiques démocratiques qui y ont cours, notamment en regard de la participation de la population aux élections scolaires. En l’absence d’améliorations notables et rapides en ces matières, la CSN croit que des travaux devront être entrepris afin de concevoir une alternative viable et démocratique aux commissions scolaires actuelles.


Source : CSN – 7 décembre 2006

Pour renseignements : Michelle Filteau, directrice du Service des communications de la CSN, bureau; 514 598-2162, cellulaire : 514 894-1326

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket