Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

7 février 2007 – Mauricie Grève générale des employé – es de la municipalité de Saint – Paulin

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

En lock-out depuis le mois d’août, les travailleuses et les travailleurs du Hilton Homewood Suites de…
Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…

7 février 2007 – Mauricie Grève générale des employé – es de la municipalité de Saint – Paulin

Mauricie

Grève générale des employé-es de la municipalité de Saint-Paulin

Le 29 janvier dernier, les cinq employé-es de Saint-Paulin membres du Syndicat régional des employé-es municipaux de la Mauricie-CSN ont déclenché une grève générale illimitée. Le vote de grève avait été adopté à l’unanimité. À la suite du refus de l’employeur de faire quelque compromis que ce soit à la table de négociation, le syndicat n’a eu d’autre choix que de recourir à la grève.

Les syndiqué-es veulent négocier une première convention collective et obtenir un rattrapage salarial, des augmentations annuelles de salaire, ainsi que la sécurité d’emploi. Les salaires et les autres conditions de travail sont nettement inférieurs à ceux déjà négociés par les 16 autres unités du syndicat régional des employé-es municipaux de la Mauricie.

Depuis que les salarié-es de Saint-Paulin ont obtenu leur accréditation syndicale, le 25 juillet 2005, l’employeur n’a cessé d’exercer des pressions indues sur eux. En fait, les deux employées de bureau ont connu une longue période d’invalidité en raison du harcèlement psychologique dont elles ont été victimes au travail; d’ailleurs des plaintes de harcèlement ont été déposées à la Commission des normes du travail du Québec. Pour utiliser une expression à la mode dans le monde municipal, on pourrait facilement prétendre que les élus municipaux de Saint-Paulin ont adopté le harcèlement comme code de vie.

L’unité syndicale de Saint-Paulin compte cinq membres : deux cols blancs et trois cols bleus.


Source : CSN – 7 février 2007

Pour renseignements : Raouf Gargouri, conseiller syndical du Service à la mobilisation régionale de la CSN , Shawinigan, 819 380-2627

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket