Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

7 novembre 2007 – Fusion d’Abitibi – Bowater La FTPF – CSN réclame des plans prévisionnels de main – d’œuvre

Du 31 juillet au 23 septembre 2022, les syndicats du secteur public de la CSN tiennent leurs assemblées générales sur les demandes de table centrale et de table sectorielle. Les 170 000 membres CSN de ce secteur sont invités à voter dans ces assemblées. Voir les détails.

Du même SUJET

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…
Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Les membres du Syndicat régional des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Centre-du-Québec–CSN ont accepté…
Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Après des mois à se focaliser sur le débat public à Rouyn-Noranda concernant l’arsenic et la…
Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Excédés par la lenteur de leur négociation ainsi que par la nonchalance de leur employeur, ce…

7 novembre 2007 – Fusion d’Abitibi – Bowater La FTPF – CSN réclame des plans prévisionnels de main – d’œuvre

Fusion d’Abitibi-Bowater

La FTPF-CSN réclame des plans prévisionnels de main-d’œuvre

Devant l’incertitude que soulève la fusion d’Abitibi-Bowater chez les travailleurs, la Fédération des travailleuses et des travailleurs du papier et de la forêt ( FTPF-CSN) demande à la nouvelle entité de ne pas oublier de consulter les syndicats, alors que le géant de l’industrie forestière amorce ce qu’elle qualifie de « révision stratégique d’une durée de 30 jours. »

Les travailleurs du secteur de la forêt subissent tous les contrecoups de la crise que traverse l’industrie et Abitibi-Bowater doit faire preuve de transparence, a indiqué Sylvain Parent, président de la FTPF-CSN. Les pertes d’emplois se chiffrent à plus de 10 000 et les entreprises ont été nombreuses à exiger des concessions aux travailleurs, dont Bowater. »

Au nom des travailleurs, la fédération estime qu’Abitibi-Bowater doit consulter les syndicats concernés dans sa « révision stratégique ». Elle doit agir avec transparence en rencontrant les travailleurs dans chacune de ses usines, impliquer les syndicats dans sa réflexion et déposer des plans prévisionnels de main-d’œuvre. « Nous devons savoir quelles sont les visées de l’entreprise au sujet de l’emploi et des projets qu’elle entend mettre en œuvre. Et pour cela, il est impératif que nous soyons impliqués dans le processus », a conclu Sylvain Parent.

La FTPF-CSN représente plus de 13 000 travailleurs dans le secteur du papier, de la forêt et de l’imprimerie.


Source : FTPF-CSN – 7 novembre 2007

Pour renseignements : Louis-Serge Houle, Service de l’information de la CSN, tél. : 514 792-0795

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket