Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

7 sections sur 8 ont ratifié une entente

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

En lock-out depuis le mois d’août, les travailleuses et les travailleurs du Hilton Homewood Suites de…
Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…

Règlement chez les travailleurs sylvicoles de Percé

7 sections sur 8 ont ratifié une entente

Les travailleurs des Entreprises agricoles et forestières (EAF) de Percé, dont la section est affiliée au Syndicat national de la sylviculture (SNS-CSN), ont voté à 94 %, hier, en faveur de la proposition de règlement que leur a été soumise. Un peu plus tôt dans la journée, un accord était intervenu entre le syndicat et l’employeur.

Il s’agit de la 7e section sur 8 à conclure une entente dans le cadre de la négociation coordonnée, amorcée il y a presque un an, et qui regroupe 500 travailleurs sylvicoles.

Par cet accord, conclu sur les mêmes bases que celui intervenu avec les travailleurs de Gaspé au début d’octobre, les travailleurs sylvicoles de Percé recevront :

– une allocation pour les équipements de sécurité équivalant à 4,5 % du salaire brut pour 2012, à 5 % pour 2013 et à 5,5 % pour 2014 ; – le financement, par l’employeur, de leurs équipements de travail ; – la mise en place d’un comité d’étude portant sur l’implantation d’un transport collectif.

Fait à noter, l’employeur a retiré ses demandes concernant la baisse du taux horaire et la remise de la paye aux deux semaines. Les travailleurs pourront donc continuer à être rémunérés à chaque semaine, ce qui est important pour eux.

Actuellement, seule la Société d’Exploitation des Ressources des Monts, à Matane, est toujours en négociation. Celle-ci se poursuit aujourd’hui.

Le Syndicat national de la sylviculture est affilié à la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN), qui rassemble plus de 30 000 travailleuses et travailleurs réunis au sein de 320 syndicats, partout au Québec. Quant à la CSN, elle représente plus de 300 000 travailleuses et travailleurs, et ce, tant dans les secteurs privé que public.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket