Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

9 mars 2006 – Négociations dans le secteur hôtellerie et loisirs – Fin du conflit de travail au Manoir Richelieu

Du même SUJET

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

9 mars 2006 – Négociations dans le secteur hôtellerie et loisirs – Fin du conflit de travail au Manoir Richelieu

Négociations dans le secteur hôtellerie et loisirs

Fin du conflit de travail au Manoir Richelieu

Les 160 employé-es de l’hôtel Fairmont Le Manoir Richelieu à la Malbaie/Pointe-au-Pic, membres d’un syndicat affilié à la CSN, retourneront au travail à compter du 17 mars prochain, après un conflit de plus de six mois. Réunis en assemblée générale cet après-midi au sous-sol de l’église de Clermont, les travailleuses et les travailleurs de l’établissement de prestige se sont prononcés à scrutin secret à 82 % en faveur de leur nouvelle convention collective.

Rétroactif à décembre 2004, le contrat de travail vient à échéance en décembre 2010. Il prévoit des augmentations de salaire totalisant 30 %, ainsi qu’une formule de rattrapage salarial. Les syndiqué-es enregistrent également des gains à d’autres chapitres. Ainsi, ils obtiennent la création d’un Régime de retraite simplifié (RRS). Les syndiqué-es voient également améliorer leurs régimes de congés de maladie et de vacances. Ils ont aussi réussi à mieux encadrer la charge de travail des préposées aux chambres, à renforcer la clause de sous-traitance et à limiter le travail du personnel cadre. Ils décrochent aussi la possibilité de réduire leur semaine de travail pour les employé-es âgés de 55 ans et plus et diverses primes de manutention et de livraison pour les chasseurs, ainsi qu’une définition de leur salaire incluant les pourboires, ce qui améliore les différents avantages sociaux qu’ils reçoivent.

La présidente du syndicat, Louise Fortin, s’est dite satisfaite de l’entente intervenue. « Ce que nous avons obtenu, c’est important pour nous et ceux qui viendront travailler au Manoir Richelieu. »

Les employé-es du Fairmont Le Manoir Richelieu avaient déclenché la grève le 25 août dernier.

Une 30e entente

La conclusion de cette convention collective porte à 30 le nombre de règlements à intervenir dans le cadre des négociations coordonnées du secteur hôtellerie et loisirs de la Fédération du commerce de la CSN. Cette négociation coordonnée touche ou a touché près de 40 hôtels au Québec qui emploient 7 000 syndiqué-es. Les syndicats des établissements suivants poursuivent donc les négociations en vue du renouvellement de leur convention: au Manoir du Lac Delage dans la région de Québec, au Château Cartier à Gatineau, au Mahi, au Holiday Inn Côte-de-Liesse, au Comfort Inn Pointe-Claire, au Comfort Inn Dorval, tous à Montréal, et à l’hôtel Quality à Sherbrooke.

Le secteur hôtellerie et loisirs de la fédération regroupe plus de 9 000 employé-es à travers le Québec, notamment dans la région de la Capitale nationale, incluant Charlevoix, le Saguenay-Lac-St-Jean, l’Estrie, Mont-Tremblant, la Montérégie, l’Abitibi-Témiscamingue et l’Outaouais, en plus du Grand Montréal. La FC-CSN regroupe, quant à elle, plus de 35 000 membres à travers le Québec.

La CSN a franchi le cap historique des 300 000 membres parmi ses syndicats affiliés.


Source : CSN – 9 mars 2006

Pour renseignements : Michel Lessard, conseiller syndical, Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaces (CSN) – 418 647-5816

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket