Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

9 septembre 2005 – Secteur hôtellerie et loisirs de la CSN : les moyens de pression s’enclenchent au Hilton Québec

Du même SUJET

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

9 septembre 2005 – Secteur hôtellerie et loisirs de la CSN : les moyens de pression s’enclenchent au Hilton Québec

Secteur hôtellerie et loisirs de la CSN : les moyens de pression s’enclenchent au Hilton Québec

Les 400 employé-es syndiqués à la CSN de l’hôtel Hilton Québec enclenchent dès aujourd’hui des moyens de pression susceptibles de conduire vers une grève de 24 heures si les négociations en cours n’enregistrent pas de progrès significatifs lors des prochaines rencontres.

Réunis en assemblée générale, hier le jeudi 8 septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs du Hilton Québec, affilié à la Fédération du commerce de la CSN, ont signifié à 90 pour cent leur insatisfaction face à la direction de l’établissement qui, selon le syndicat, ne fait rien pour l’avancement des pourparlers entrepris depuis deux mois.

« Les syndiqué-es du Hilton Québec sont à bout de patience, note Jean Lortie, président de la Fédération du commerce de la CSN. Après sept séances de négociation et le peu de progrès accompli, ils estiment qu’il est temps de passer aux moyens de pression et la direction peut être assurée que son personnel syndiqué sera très visible dans les prochains jours. »

À compter d’aujourd’hui, les syndiqué-es du Hilton Québec porteront à la boutonnière le symbole cinq étoiles de cette négociation coordonnée du le secteur hôtellerie et loisirs de la Fédération du commerce de la CSN. Les moyens de pression iront en s’accroissant de jour en jour jusqu’à la possibilité de l’exercice d’une grève de 24 heures.

Les prochaines rencontres entre les parties sont prévues pour les 12 et 19 septembre prochains, soient les deux prochains lundis. Avec ce mandat de moyens de pression en main, le comité de négociation est convaincu d’arriver à la table des négociations avec des éléments persuasifs face à l’employeur, les membres du syndicat étant déterminés à obtenir une nouvelle convention collective fidèle aux ententes déjà intervenues dans les hôtels de Montréal et Laval, dans ceux de l’Estrie et ceux de Québec, le Loews Le Concorde, l’hôtel des Gouverneurs du secteur Ste-Foy et le Holiday Inn Sélect de la basse-ville.

L’hôtel Hilton Québec compte 400 employé-es pour 571 chambres, en faisant l’établissement hôtelier le plus important de la Capitale nationale.

Les paramètres déjà négociés dans les hôtels de la région de Montréal et Laval, en Estrie et à Québec comportent des augmentations de salaire de l’ordre de 11 pour cent sur trois ans et d’autres avantages, dont notamment un régime de retraite bonifié, une amélioration des vacances, des primes de bagages, plus des congés maladie, un meilleur régime d’assurance collective, des dispositions face à la charge de travail, des protections contre la sous-traitance.

Rappelons que la négociation coordonnée, qui se déroule dans le secteur hôtellerie et loisirs de la Fédération du commerce de la CSN, touche 40 hôtels au Québec, dont le personnel est syndiqué à la CSN, pour 7000 membres.

Le secteur hôtellerie et loisirs de la Fédération du commerce de la CSN regroupe plus de 9000 membres à travers le Québec, notamment dans la région de la Capitale nationale, incluant Charlevoix, le Saguenay-Lac-St-Jean, l’Estrie, Mont-Tremblant, la Montérégie, l’Abitibi-Témiscamingue et l’Outaouais, en plus du Montréal métropolitain.

La Fédération du commerce regroupe, quant à elle, plus de 35 000 membres à travers le Québec.

La CSN a franchi le cap historique des 300 000 membres parmi ses syndicats affiliés.


Source : CSN – 9 septembre 2005

Pour renseignements : Yvan Sinotte, 514 979-6338 Pour entrevue avec Jean Lortie, président de la Fédération du commerce de la CSN : 514 897-3118

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket