Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Acier Leroux admet ne pas avoir déposé d’offre monétaire

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

Séances de conciliation les 21 et 22 septembre

Acier Leroux admet ne pas avoir déposé d’offre monétaire

Dans un avis de lock-out qu’elle a fait parvenir à ses employés hier, la direction d’Acier Leroux, par l’entremise de son directeur pour le Québec, Michel Vaillancourt, a finalement admis qu’elle n’avait pas encore déposé d’offre monétaire, contrairement à ce qu’elle avait mentionné dans un communiqué cette semaine.

Le syndicat constate par ailleurs avec satisfaction l’intention de l’entreprise libellée comme suit dans l’avis : « À cet effet, l’employeur déposera une offre monétaire lors des prochaines rencontres de conciliation. » Celles-ci doivent avoir lieu les 21 et 22 septembre. La missive ajoute que « l’entreprise n’a nullement l’intention de couper dans les salaires ou autres bénéfices ».

Le syndicat espère que ces deux jours de conciliation pourront dénouer l’impasse actuelle. Mardi, l’entreprise avait mentionné que la centaine d’employés avait débrayée, tandis que le syndicat rétorquait qu’il avait plutôt été mis en lock-out puisqu’après une pause prolongée il s’était heurté à des portes barrées.

Le président du syndicat, Lucien Dallaire avait mentionné qu’après 15 rencontres de négociation, dont les quatre dernières en présence d’un conciliateur du ministère du Travail, Acier Leroux s’est opposée systématiquement à toutes les demandes du syndicat. « La négociatrice patronale avait dit avoir l’intention de faire le ménage dans la convention collective pour mater le syndicat. »

Les travailleurs veulent une meilleure protection contre la sous-traitance, le respect de l’accréditation syndicale, l’aménagement moderne des libertés d’action syndicale (notamment pour améliorer la prévention en santé et en sécurité), puis une bonification des salaires, particulièrement pour ceux qui ont la lourde tâche de bien charger les camions. La convention collective est échue depuis le 1er mai dernier.

Le syndicat détient un mandat de grève générale, voté unanimement le 19 août, pouvant être exercé au moment jugé opportun.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket