Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Aleris Aluminium de Trois – Rivières – Rejet unanime des demandes patronales et vote de moyens de pression

Du même SUJET

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Aleris Aluminium de Trois – Rivières – Rejet unanime des demandes patronales et vote de moyens de pression

Aleris Aluminium de Trois-Rivières

Rejet unanime des demandes patronales et vote de moyens de pression

Les 289 membres du syndicat d’Aleris Aluminium de Trois-Rivières qui ont participé aux assemblées générales des 17 et 18 mars, soit près de 90 % des syndiqué-es, ont rejeté à l’unanimité les demandes patronales. De plus, ils ont mandaté leur comité exécutif, également dans une proportion de 100 %, pour exercer tous les moyens de pression jugés nécessaires, sauf la grève.

Devant les reculs demandés par l’employeur, tels que la baisse de salaire de 5 % à 35 % (5 % pour les plus hauts salariés et 35 % pour les plus bas), le retrait d’une ou deux semaine de vacances (selon l’ancienneté), l’octroi sans contrainte de sous-contrats, l’imposition d’horaires de 12 heures et les coupures de postes (18 demandes), les syndiqué-es ont réagi fortement. En refusant clairement de négocier sur la base du document soumis, ils réagissent fermement au manque flagrant de respect de la part de l’employeur.

Les négociations reprendront le 25 mars prochain.


Source : CSN – 18 mars 2008

Pour renseignements : Alain Cléroux, Fédération de la métallurgie, 819-692-3598 Pierre Gélinas, SAMVR, 819-380-3071

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket