Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Avril 2003 – Élections 2003 : Les travailleurs d’Alcoa dénoncent les propos des libéraux qui menacent leur emploi

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

Avril 2003 – Élections 2003 : Les travailleurs d’Alcoa dénoncent les propos des libéraux qui menacent leur emploi

Élections 2003

Les travailleurs d’Alcoa dénoncent les propos des libéraux qui menacent leur emploi

Le Syndicat national des employés de l’aluminium de Baie-Comeau dénonce avec fermeté les projets libéraux d’abolir l’aide gouvernementale apportée aux industries qui procèdent à la transformation de la matière première qu’elles produisent. Denis Bérubé, président du syndicat, est outré des propos tenus par Yves Séguin à l’effet qu’un gouvernement libéral remettrait en question certains engagements pris par le gouvernement du Parti québécois, notamment les avantages consentis à l’industrie de l’aluminium.

« Ce sont nos emplois qui sont en jeu, note Denis Bérubé. Quand il tient de tels propos le candidat libéral, qui se voit déjà dans le rôle de ministre des Finances, Yves Séguin, néglige complètement les intérêts des travailleurs qui gagnent leur vie et celle de leurs familles dans l’industrie de l’aluminium. Comment peut-on tenir de tels propos et en même temps affirmer qu’il faut retenir nos jeunes dans nos régions comme le fait le Parti libéral? Nos jeunes demeureront dans les régions où il y a de l’emploi et de bons emplois. Quand on transforme chez nous l’aluminium, on crée jusqu’à sept emplois de plus que lorsqu’on ne fait que produire le métal brut. Un futur ministre des Finances qui ne semble pas en mesure de faire ce calcul ne mérite sûrement pas d’assumer cette fonction. »

Le Syndicat national des employés de l’aluminium de Baie-Comeau représente les quelque 2000 travailleurs qui oeuvrent à l’aluminerie Alcoa de Baie-Comeau.

Source : CSN 01-04-03 — Renseignements : Yvan Sinotte, Information CSN, 514-979-6338.

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket