Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Cette fois sera-t-elle la bonne ?

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Villa d'Alma - En route vers la grève!

Villa d'Alma - En route vers la grève!

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Centres d’hébergement privés de la région Saguenay–Lac-Saint-Jean…
Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Des militantes et des militants de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)…
La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…

Ajout de 15 000 places subventionnées en CPE

Cette fois sera-t-elle la bonne ?

La CSN se réjouit de l’annonce de la création de 15 000 nouvelles places en CPE faite par la ministre de la Famille et des Aînés, Yolande James. Cependant, la centrale syndicale souligne que ce n’est pas la première fois que cette annonce est faite et elle s’attend à des réalisations concrètes à court terme.

« Cette annonce nous semble être du réchauffé, commente Denise Boucher, vice-présidente de la CSN. Ça fait des années qu’on décrie le manque de places et que le ministère annonce la création de ces mêmes 15 000 places. Nous avons hâte de les voir apparaître », poursuit-elle.

La CSN est toutefois satisfaite de constater que le projet prend en compte les recommandations de la centrale à l’égard de l’importance de développer un réseau public de qualité, accessible à un plus grand nombre de parents. « Nous espérons aussi que la priorité sera donnée aux milieux défavorisés du Québec qui connaissent un manque criant de places en garderie abordables », ajoute Denise Boucher.

Une hausse injustifiée de la contribution parentale

La centrale syndicale profite de l’annonce de la ministre pour dénoncer, par ailleurs, la résolution adoptée par le congrès du Parti libéral du Québec à l’effet de hausser la contribution parentale de sept dollars à dix dollars par jour, par enfant.

« Nous croyons qu’une telle hausse serait irresponsable et nuirait grandement à l’économie du Québec », déplore Denise Boucher. Pour la syndicaliste, une hausse de la contribution parentale aurait un effet marqué sur les ménages à faible revenu et, plus particulièrement, sur les mères monoparentales qui profitent présentement d’un service de garde de qualité et abordable, leur permettant d’être actives sur le marché du travail.

Rappelons que la CSN a adopté une plateforme sur les services de garde éducatifs à l’enfance réclamant la création de plus de places subventionnées et un meilleur encadrement législatif de ce secteur.

Le document peut être consulté ici

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket