Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

CSN – insérer la date et le titre du communiqué-

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

CSN – insérer la date et le titre du communiqué-

Négociations entre le CHU Sainte-Justine et un centre privé

Les travailleuses et les travailleurs interpellent le conseil d’administration

Les représentants syndicaux des travailleuses et des travailleurs du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine se sont présentés au conseil d’administration de l’établissement, hier soir, afin de soulever quelques questions relatives à une éventuelle privatisation de chirurgies mineures dont ont fait état les médias récemment.

Les salarié-es ont d’abord demandé aux membres du conseil d’administration s’ils étaient au courant des négociations que mène actuellement l’hôpital avec un centre privé pour y transférer les chirurgies mineures en oto-rhino-laryngologie, en orthopédie, en plastie ainsi qu’en gynécologie. Par ailleurs, ils ont rappelé qu’ils ont assisté aux dernières rencontres du CA et qu’à aucun moment, la direction de l’hôpital n’a fait référence à des problèmes de débordement des listes d’attente. Les syndicats se demandent ainsi quelles sont les motivations profondes de l’administration de recourir au secteur privé à ce moment.

Par ailleurs, les salarié-es ont indiqué au conseil d’administration qu’ils souhaitaient un dialogue honnête avec la direction de l’hôpital comme cela a été le cas très souvent dans le passé. Ils veulent être écoutés, consultés et avoir l’occasion de suggérer une alternative à la privatisation qui sera véritablement prise en compte.

« Ce que nous voulons surtout, c’est qu’on nous considère comme des partenaires. Actuellement, nous ne savons rien de plus que ce qui filtre dans les médias malgré tout le dévouement que nous déployons au quotidien pour soutenir la mission de Sainte-Justine. À notre avis, le recours au privé est inacceptable tant qu’on n’a pas épuisé les solutions possibles dans le réseau public. Nous sommes prêts à faire des efforts et proposer des changements, encore faut-il qu’on nous dise exactement quels sont les problèmes qu’on veut régler et les objectifs visés à court, moyen et long termes, » explique la présidente du syndicat FSSS CSN représentant les professionnel-les en soins infirmiers et cardiorespiratoires de Sainte-Justine, Sylvie Lozier.

Coalition intersyndicale

Trois syndicats CSN (FSSS-CSN et FP-CSN) représentent l’ensemble des 4500 salarié-es de l’hôpital Sainte-Justine. Dans un premier temps, ils souhaitent obtenir un maximum d’information sur les négociations en cours et sur les besoins que cherche à combler l’hôpital. Par la suite, ils entendent tout mettre en oeuvre pour convaincre la direction de Sainte-Justine qu’aux problèmes du public, les meilleures solutions seront toujours publiques.

La CSN représente 47 % des travailleuses et des travailleurs du réseau québécois de la santé et des services sociaux. La Confédération des syndicats nationaux, compte 300 000 membres dans les secteurs public et privé. La centrale mène présentement une campagne nationale pour préserver le système public et universel de santé et de services sociaux.


Source : CSN – 28 février 2008

Pour renseignements : Jean-Pierre Larche, Service des communications de la CSN, tél. : 514 598-2264

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket