Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

décembre 2002 – Des militantes du secteur public de la CSN interpelle le ministre Boisclair sur l’équité salariale

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

décembre 2002 – Des militantes du secteur public de la CSN interpelle le ministre Boisclair sur l’équité salariale

Manifestation surprise lors de l’inauguration du Palais des congrès

Des militantes du secteur public de la CSN interpelle le ministre Boisclair sur l’équité salariale

Excédées par l’attitude du gouvernement dans le dossier de l’équité salariale, une cinquantaine de militantes et de militants du secteur public de la CSN ont enjoint le ministre André Boisclair de respecter les échéanciers convenus pour corriger la discrimination salariale basée sur le sexe dans le secteur public québécois.

Alors qu’il inaugurait le Palais des congrès ce matin, les militantes syndicales ont rendu une visite éclair au ministre péquiste pour montrer leur profond désaccord avec la remise en cause du calendrier de travail dans le dossier de l’équité salariale. Récemment, les représentants du gouvernement ont évoqué la possibilité de poursuivre ces travaux, prévus originalement pour se terminer le 31 décembre, jusqu’en juin et peut-être en septembre. Ces derniers avaient aussi indiqué que le gouvernement voulait verser, d’ici le 31 décembre, des rajustements partiels en se basant sur les travaux qu’il avait faits dans le passé.

« La CSN a toujours refusé les résultats des travaux antérieurs, a indiqué Mireille Bénard, vice-présidente du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN). C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons demandé au gouvernement d’effectuer de nouveaux travaux d’équité salariale. »

En novembre 2001, la Commission de l’équité salariale était saisie de l’accord intervenu entre le gouvernement et les organisations syndicales du secteur public québécois pour finaliser les travaux en cours, étant entendu qu’ils devaient aboutir à de nouveaux résultats et au versement de rajustements en fonction des nouvelles valeurs.

« Nous talonnerons les ministres péquistes pour leur rappeler leur engagement de mettre tous les efforts pour qu’enfin l’équité salariale soit réalisée dans le secteur public dans les meilleurs délais et que soient versés les rajustements qui découlent de la démarche entendue avec le gouvernement », a conclu Mireille Bénard.

(Source: CCMM-CSN 06-12-2002 Renseignements: Louis-Serge Houle, (514) 598-2008)

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket