Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Des centaines de chargé-es de cours de l’UdeM et de sympathisants ont manifesté ce midi

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

Des centaines de chargé-es de cours de l’UdeM et de sympathisants ont manifesté ce midi

Des centaines de chargé-es de cours en grève de l’Université de Montréal (SCCCUM–FNEEQ–CSN) et de sympathisants, entre autres membres de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ–CSN), du Conseil central du Montréal métropolitain, du Syndicat des chargé-es de cours de l’UQAM, du syndicat de Téluq (télé universitaire à distance) et même des délégués d’une association de syndicats d’enseignants provenant des États-Unis ont manifesté, ce midi, devant les bureaux du ministère de l’Éducation à Montréal. Sur le thème Sauvons la session par la négociation, ils ont réclamé avec enthousiasme un règlement négocié du conflit qui soit digne des aspirations québécoises en matière d’éducation. Le président de la FNEEQ–CSN, Jean Trudelle, a rappelé au premier ministre Jean Charest sa promesse de prioriser l’éducation au Québec, faite lors du forum économique de Lévis. « Elle doit se traduire par des conditions de travail qui nous permettent d’enseigner comme du monde », a t-il dit. Rappelons que lors de l’assemblée générale du SCCCUM–FNEEQ–CSN, le 5 avril, les chargé-es de cours ont voté à 64 % contre la dernière offre patronale et, au cours d’un second vote secret, à 74 % pour la poursuite de la grève. À la demande du conciliateur, le syndicat et la partie patronale se rencontrent en sa présence pour une seconde journée consécutive. Le SCCCUM a décidé de ne faire aucun commentaire à ce sujet pour une période indéterminée.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket