Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Des cours de français pour les préposé-es aux chambres des hôtels de Montréal

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

Des cours de français pour les préposé-es aux chambres des hôtels de Montréal

Le 24 novembre, à l’occasion d’une rencontre du secteur tourisme de la Fédération du commerce – CSN, les délégué-es ont pris connaissance de toutes les activités de la fédération liées au plan de travail de la CSN concernant la francisation des entreprises.

Cette présentation contenait un volet particulier quant au projet unique qui se déroule actuellement dans le secteur de l’hôtellerie à Montréal. On y organise des cours de français en milieu de travail avec la collaboration du ministère de l’Immigration et Communautés culturelles (MICC) et de l’Office québécois de la langue française (OQLF). Entre autres, un carnet d’apprentissage a été spécialement conçu pour les préposé-es aux chambres incluant un chapitre concernant toutes les facettes de la santé et de la sécurité au travail dans ce métier. Cet outil pédagogique a d’ailleurs été développé à partir d’un exemple concret qui s’est déroulé dans un hôtel syndiqué CSN. À la fin de la présentation, un conseiller de la Fédération du commerce a témoigné de son expérience, étant lui-même en train de mettre en place des cours de français dans deux entreprises, dont un hôtel de Montréal. Il a souligné qu’avec l’aide des services-conseils en francisation offerts par le Service des relations du travail de la CSN, la démarche s’exécute facilement et que c’est une bonne façon d’aider les membres dans les divers aspects de leur vie.

Il est en effet démontré que ce type de formation a un impact positif dans les entreprises, entre autres : • une participation accrue des travailleuses et des travailleurs dans le milieu de travail ; • une augmentation de la mobilité et de l’employabilité des salarié-es ; • une réduction des risques d’accident et de maladie liés à une mauvaise compréhension ou à une interprétation erronée des règles de sécurités ; • l’amélioration des relations interpersonnelles ; • la consolidation de la vie syndicale ; • une généralisation du français dans le milieu du travail et l’usage d’une langue commune.

En outre, ces améliorations ont des impacts positifs dans la vie de tous les jours de ces salarié-es.

La CSN travaille activement pour la francisation des milieux de travail, notamment par l’organisation de cours de français s’adressant aux personnes issues de l’immigration. Il s’agit d’un des moyens que la centrale met en œuvre pour favoriser l’intégration de ces personnes à la société québécoise.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket