Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Des services de sage-femme en Montérégie

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Villa d'Alma - En route vers la grève!

Villa d'Alma - En route vers la grève!

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Centres d’hébergement privés de la région Saguenay–Lac-Saint-Jean…
Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Des militantes et des militants de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)…
La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…

Des services de sage-femme en Montérégie

Le Regroupement les Sages-femmes du Québec (RSFQ) salue l’annonce de la ministre responsable de la Montérégie Nicole Ménard concernant la mise en place des premiers services de sage-femme en Montérégie. Les femmes, les familles et les organismes communautaires en périnatalité de la région les réclamaient depuis longtemps. « En ce qui nous concerne, c’est certainement un pas dans la bonne direction, mais nous ne cacherons pas que nous voulons plus. Nous croyons que toutes les femmes du Québec devraient avoir accès aux services de sage-femme et nous espérons que le gouvernement fera rapidement d’autres annonces en ce sens », de déclarer Claudia Faille, présidente du RSFQ. Le RSFQ espère que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a prévu les budgets nécessaires à la mise en place d’une maison de naissance au CSSS du Haut-Richelieu-Rouville. Des locaux appartenant au réseau de la santé sont disponibles. Le RSFQ tient à réaffirmer que la maison de naissance fait partie intégrante des services de sage-femme. Le RSFQ, tout comme la Coalition pour la pratique sage-femme, exige depuis longtemps que le MSSS mette en œuvre les moyens nécessaires pour que soit garanti aux Québécoises l’accès aux différents lieux de naissance – maison de naissance, domicile ou hôpital – et l’accès aux services de sage-femme pour toutes les femmes qui en expriment le besoin. Rappelons que la politique de périnatalité (2008–2018) préconise « une approche axée sur la normalité » et une diminution des interventions. « Le ministre de la Santé n’est pas sans connaître cette politique et nous souhaitons qu’il mette les bouchées doubles pour l’appliquer », d’ajouter Claudia Faille. En ce moment, 98 % des femmes au Québec n’ont d’autres options que d’accoucher à l’hôpital et d’être suivies par un médecin, le plus souvent un spécialiste. En 2005, un sondage SOM réalisé pour le MSSS nous indiquait que 24 % des femmes souhaitaient accoucher en maison de naissance ou à domicile. Ce taux est passé à 26 % selon un sondage CROP effectué en 2010. Ce dernier sondage a été réalisé auprès de femmes âgées entre 18 et 45 ans ayant un ou des enfants ou n’étant pas fermées à l’idée d’en avoir. Il a été effectué par panel Web, sur le territoire du Québec, entre le 15 et le 27 avril avec 901 entrevues. Le choix « Nous sommes les seules professionnelles de la santé au Québec à offrir aux femmes des soins de maternité complets et le choix du lieu de naissance. Et nous souhaitons pouvoir le faire aux quatre coins du Québec. Actuellement, pour répondre aux besoins exprimés, il faudrait quatre fois plus de sages-femmes et au moins 36 maisons de naissance », de conclure Claudia Faille. -30-

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket