Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Élections québécoises: Le Conseil central du Montréal métropolitain – CSN appuie Québec solidaire

Du même SUJET

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Élections québécoises: Le Conseil central du Montréal métropolitain – CSN appuie Québec solidaire

Élections québécoises

Le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN appuie Québec solidaire

Hier, le premier ministre Jean Charest a déclenché officiellement les élections. Bien que selon les sondages, 70 % de la population ne souhaite pas d’élections au Québec, les citoyennes et les citoyens seront appelés aux urnes le 8 décembre prochain.

Force est de constater qu’avec le mode de scrutin actuel, il est très difficile de faire élire des candidates et des candidats de « tiers partis » à moins que ce vote ne soit concentré dans certaines circonscriptions. « Dans la région de Montréal, cette possibilité se présente dans au moins deux circonscriptions, soit Gouin et Mercier », déclare Gaétan Châteauneuf, président du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN).

Les délégué-es du conseil central, allant dans le même sens que la position prise à son dernier congrès en juin 2007, ont adopté en assemblée générale, hier soir, une proposition d’appui à Québec solidaire afin de se donner une alternative politique. Les délégué-es ont adopté la proposition suivante :

que le CCMM-CSN « invite ses membres et en particulier les jeunes à exercer leur droit de vote; invite ses membres à appuyer les candidates et les candidats de Québec solidaire dans chacun des comtés de la région de Montréal et invite ses membres à apporter un soutien particulier aux candidatures d’Amir Khadir et de Françoise David dans leur circonscription respective, soit celle de Mercier et celle de Gouin. »

« Sans affirmer que Québec solidaire peut représenter une grande force politique à l’échelle nationale, il existe cependant une possibilité de faire des percées dans la région de Montréal. Leur élection à l’Assemblée nationale serait importante puisqu’une brèche serait alors ouverte pour permettre la circulation et la promotion d’idées progressistes sur la scène politique québécoise. Au conseil central, nous croyons qu’il s’agit d’un objectif réaliste auquel il faut s’attaquer dans les plus brefs délais. L’unité des forces progressistes est fondamentale pour atteindre ce but », soutient Gaétan Châteauneuf, président du conseil central.


Source : Conseil central du Montréal métropolitain-CSN – 6 novembre 2008

Pour renseignements : Nancy Poirier, conseillère syndicale à l’information au CCMM-CSN, Tél. : 514 207-8166

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket