Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Enfin une entente sur les mesures à mettre en place !

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…
Journée nationale des chargées et chargés de cours : donner la moitié des cours universitaires sans obtenir de reconnaissance

Journée nationale des chargées et chargés de cours : donner la moitié des cours universitaires sans obtenir de reconnaissance

Alors que la nouvelle ministre de l’Enseignement supérieur, Pascale Déry, amorce son mandat, la Fédération nationale…
Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Lors d’une assemblée générale qui s’est tenue ce lundi soir, les membres du Syndicat des travailleuses…
Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Les répondantes et répondants médicaux d’urgence (RMU) et le personnel de bureau d’Urgences-santé œuvrent dans l’ombre…
Le STTuBAnQ–CSN projette l’impatience de ses membres

Le STTuBAnQ–CSN projette l’impatience de ses membres

Ce jeudi 17 novembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs uni-es de Bibliothèque et Archives nationales…

Attraction-rétention dans le Grand Nord

Enfin une entente sur les mesures à mettre en place !

Après des mois de négociation et suite à un blitz de négociation de près de 30 heures qui s’est amorcé vendredi pour se terminer samedi soir, nous avons finalement obtenu une entente sur les mesures d’attraction et de rétention à appliquer pour les techniciennes, techniciens et professionnels des catégories du personnel de bureau et de l’administration ainsi que ceux de la santé et des services sociaux couverts pour les accréditations FSSS-CSN qui œuvrent dans les établissements de santé et de services sociaux du Grand Nord québécois! Le budget global consacré à cette entente qui s’applique rétroactivement au 14 septembre 2011 est de 25 millions de dollars pour la durée de la présente convention collective.

« Cette vaste région du Québec est aux prises depuis nombre d’années avec une grave pénurie de personnel qualifié. Depuis plus de dix ans, nous revendiquions auprès du gouvernement des mesures concrètes pour atténuer ce problème et ainsi assurer le maintien de services adéquats aux populations Cris et Inuits qui vivent sur ces territoires; nous y sommes enfin parvenus! », mentionne Laurier Goulet, vice-président à la Fédération de la santé et des services sociaux et responsable des techniciens et professionnels. En bref, l’entente prévoit que la personne syndiquée visée par cette entente touchera une prime variant de 5 000 $ à 11,750 $ par année, en fonction de ses années d’expérience dans le Grand Nord et du secteur dans lequel elle travaille. À elle seule, cette première mesure représente plus de 80 % du budget global de l’entente. Cette prime s’applique en fonction des années de services accumulées, ce qui signifie que plus de la moitié des quelques 450 personnes concernées toucheront le maximum de la prime dès maintenant. « C’est une excellente nouvelle! » d’ajouter Laurier Goulet. « Nous considérions important que la stabilité des travailleuses qui sont dans cette région nordique depuis plusieurs années soit reconnue à sa juste valeur ». Une deuxième mesure concernant la formation et le parrainage des titres d’emploi d’agent administratif classe #1 et #2, d’aide sociale et de travailleur de quartier leur permettant d’atteindre des postes de techniciens a été retenu par les parties; cette mesure coûtera 2,28 millions de dollars, soit 9,1 % du budget global. « Nous avons accepté cette mesure, car elle va permettre de former une relève parmi la population locale du Grand Nord, une relève qui va pouvoir graduellement occuper des postes de techniciens dans les établissements », de dire Josée Marcotte, vice-présidente à la Fédération de la santé et des services sociaux et responsable du personnel de bureau, techniciens et professionnels de l’administration. L’entente prévoit également un meilleur encadrement des nouvelles personnes embauchées dans le Grand Nord; cela pourrait prendre la forme de mesures telles le tutorat, le mentorat, le coaching, l’adaptation aux réalités du Nord afin d’aider ces personnes à s’adapter à leur nouveau milieu. « Nous sommes très heureux de ce règlement obtenu après de longs mois de discussion et de consultation. La patience de nos membres qui souhaitaient depuis longtemps un peu plus de reconnaissance de la part des gestionnaires du réseau des difficultés reliées à leurs conditions de travail est enfin récompensée », de conclure Laurier Goulet.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 125 000 membres dans les secteurs privé et public. La FSSS représente la majorité des travailleuses et de travailleurs du secteur de la santé et des services sociaux. La FSSS-CSN agit en faveur d’une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket