Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Entente de principe au Delta Sherbrooke

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

Négociation coordonnée dans l'hôtellerie

Entente de principe au Delta Sherbrooke

Une entente de principe est intervenue ce matin entre le syndicat du Delta Sherbrooke et la direction de cet établissement. Il s’agit d’un treizième règlement dans le cadre de la négociation coordonnée du secteur de l’hôtellerie de la CSN, un deuxième pour la région de Sherbrooke après l’entente intervenue à l’hôtel Quality le 23 août dernier.

Pour le porte-parole du secteur de l’hôtellerie de la Fédération du commerce de la CSN, Michel Valiquette, ce nouveau règlement confirme les avancées effectuées par le secteur de l’hôtellerie de la CSN au cours des derniers jours. « Il n’y a plus aucune raison que les autres employeurs de la région sherbrookoise n’octroient pas les mêmes améliorations aux conditions de travail de leurs salarié-es. Nous les invitons à prendre acte des derniers règlements et à revenir discuter sérieusement aux tables de négociation. »

Cette entente au Delta Sherbrooke correspond en tous points aux objectifs de négociation fixés par les syndicats des 35 hôtels présentement en négociation coordonnée au Québec. La nouvelle convention collective, si elle est adoptée en assemblée générale par les membres de ce syndicat, viendra à échéance le 30 juin 2016. Des augmentations salariales de 3 % par année leur seront accordées au cours de cette période. L’employeur haussera également sa contribution au régime de retraite de 2 % du salaire gagné. Des gains importants ont aussi été obtenus sur l’ensemble des demandes communes quant à la protection des emplois. Les clauses visant à restreindre le travail des cadres ont ainsi été renforcées. D’autre part, les programmes de services réduits d’entretien ménager des chambres ne pourront avoir pour effet de diminuer le nombre d’heures travaillées par les salarié-es. Enfin, les employeurs auront dorénavant l’obligation d’afficher les postes laissés vacants, et ce, selon leurs statuts.

Le syndicat du Delta Sherbrooke a également pu améliorer d’autres dispositions de sa convention collective, notamment en ce qui a trait aux primes versées aux employé-es ainsi qu’à leurs équipements de travail.

Dans la région de Sherbrooke, les syndiqué-es de l’Estrimont Suites & Spa et de l’Hôtellerie Jardins de Ville sont toujours en attente d’un règlement.

Au Québec, la présente ronde de négociation coordonnée regroupe 35 syndicats représentant 5500 travailleuses et travailleurs du secteur de l’hôtellerie dans les régions du Grand Montréal, de Québec, de l’Estrie, de la Montérégie et de l’Outaouais. Fondée en 1921, la CSN rassemble 300 000 membres, et ce, tant dans les secteurs public que privé.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket