Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Entente entérinée à 83 %

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

C’est plus 275 militantes et militants de la Fédération de la santé et des services sociaux…
Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Les travailleuses et les travailleurs de la Commission des droits de la personne et des droits…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada…
Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…

Autobus La Sapinière d'East Angus

Entente entérinée à 83 %

Réunis en assemblée générale le 30 novembre dernier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus la Sapinière – CSN ont entériné, dans une proportion de 83 %, l’entente intervenue entre les parties le 28 novembre dernier. Rappelons que cette entente aura permis d’éviter une grève qui était fixée au 29 novembre.

« Cette entente est accueillie avec enthousiasme puisqu’elle aura évité un conflit et démontrant ainsi qu’il est possible et surtout préférable d’obtenir une entente négociée dans le respect. Il est tout aussi important de souligner la solidarité qu’ont démontrée ces travailleuses et travailleurs », déclare Denis Beaudin, président du Conseil central des syndicats nationaux de l’Estrie.

Les termes de l’entente prévoient des augmentations salariales qui fixeront le taux horaire à 17 $ l’heure au 1er juillet 2011, à 17,75 $ l’heure au 1er juillet 2012, le tout rétroactivement. De plus, le taux horaire sera majoré à 18,30 $ l’heure au 1er juillet 2013, ce qui représentera une augmentation de 11,5 % pour la durée de la convention collective. À cela s’ajoute l’obtention d’un congé personnel.

« Un gain important est l’échéance de la convention collective. Se terminant le 31 décembre 2013 elle permettra ainsi à ce syndicat de joindre une négociation coordonnée dans le secteur du transport scolaire de la Fédération des employées et employés des services publics – CSN (FEESP), prévue en 2013. En Estrie, trois autres syndicats seront au rendez-vous soit : le Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus de l’Estrie – CSN, le Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus des Cantons – CSN et le Syndicat des travailleuses et travailleurs d’Autobus Coaticook – CSN » ajoute monsieur Beaudin.

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus la Sapinière – CSN compte environ 38 membres, employés par Transdev Limocar affectés au transport scolaire sur 32 circuits desservant le territoire de Weedon, East Angus et Cookshire.

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus la Sapinière – CSN est affilié à la Confédération des syndicats nationaux, au Conseil central des syndicats nationaux de l’Estrie et à la Fédération des employées et employés des services publics – CSN (FEESP), qui compte plus de 400 syndicats, représentant environ 58 000 membres œuvrant dans le domaine des services publics et parapublics.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket