Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Grève possible dans onze marchés d’alimentation

Du même SUJET

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Grève possible dans onze marchés d’alimentation

Réunis en assemblée générale le 22 juin, les travailleuses et les travailleurs du marché IGA de Ville La Baie ont, à leur tour, opté pour un mandat de moyens de pression, pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée. Cela porte à 11 le nombre de syndicats de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, affiliés à la Fédération du commerce-CSN, qui envisagent le recours à la grève afin d’obtenir un règlement de leur convention collective. Motivés par l’attitude des employeurs aux différentes tables de négociation, les syndicats ont convenu d’un commun accord de lancer un ultimatum en annonçant aujourd’hui que, si aucun accord de principe ne survient d’ici le 7 juillet prochain, il y aura déclenchement d’une grève générale illimitée dans les épiceries suivantes :  IGA de Chicoutimi et de Ville La Baie,  Loblaws de Chicoutimi, Maxi et cie de Jonquière, Maxi d’Alma, des Galeries Lac-Saint-Jean d’Alma, de Chicoutimi, de Chicoutimi Nord, de Roberval et de Ville La Baie ainsi que chez Super C de Chicoutimi.   Jusqu’ici, les syndiqués ont déployé tous les efforts pour faciliter les discussions, mais n’ont pas constaté d’efforts équivalents de la part des employeurs. Il semble en effet que les représentants patronaux ne sont pas pressés et préféreraient prendre des vacances cet été plutôt que de s’efforcer de conclure un contrat de travail. Les quelques 800 membres des différents syndicats en ont assez de cette attitude et ont la ferme intention de forcer leurs employeurs respectifs à négocier de façon constructive. Puisqu’aucune table de négociation n’est encore rompue, tous gardent espoir qu’un accord soit possible d’ici le 7 juillet.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket