Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Il est temps de passer à l’action!

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

Négociations dans les CPE

Il est temps de passer à l’action!

C’est à l’unanimité que les représentantes des syndicats des centres de la petite enfance affiliés à la Fédération de la santé et des services sociaux réunies en conseil sectoriel de négociation aujourd’hui ont convenu d’un plan d’actions et de mobilisation.

Sans contrat de travail depuis le 31 mars 2010, les délégué-es des syndicats affiliés ont convenu d’entreprendre une tournée des assemblées générales dès le début de la semaine prochaine. Le plan de mobilisation qui sera proposé aux membres des syndicats comporte divers moyens d’action, incluant 5 journées de grève à exercer au moment jugé opportun.

Les employeurs connaissent bien les demandes, puisqu’elles ont été déposées le 15 mars 2011. « Nos membres, à juste titre, réclament des réponses à leurs demandes, qui pour l’essentiel, demeurent lettre morte. Nous ne notons pas d’avancée significative, malgré des rencontres régulières avec les employeurs. Ceux-ci ne démontrent aucune volonté pour conclure une entente », affirme Louise Labrie, représentante du secteur des CPE.

« Nous leur avons déjà indiqué notre détermination d’en arriver à un règlement satisfaisant avant Noël. Les employeurs le savent fort bien. À eux de prendre les moyens qui s’imposent pour y arriver », souligne Mme Labrie.

Affiliées à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), quelque 8500 travailleuses œuvrent quotidiennement auprès de milliers d’enfants dans 360 CPE.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket