Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Il n’est pas question d’abandonner les accompagnateurs et coachs de la Faculté de musique

Du 31 juillet au 23 septembre 2022, les syndicats du secteur public de la CSN tiennent leurs assemblées générales sur les demandes de table centrale et de table sectorielle. Les 170 000 membres CSN de ce secteur sont invités à voter dans ces assemblées. Voir les détails.

Du même SUJET

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…
Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Les membres du Syndicat régional des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Centre-du-Québec–CSN ont accepté…
Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Après des mois à se focaliser sur le débat public à Rouyn-Noranda concernant l’arsenic et la…
Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Excédés par la lenteur de leur négociation ainsi que par la nonchalance de leur employeur, ce…

Les chargé-es de cours de l’UdeM en négociation

Il n’est pas question d’abandonner les accompagnateurs et coachs de la Faculté de musique

« Quand le syndicat des chargé-es de cours signera sa prochaine convention collective, les accompagnateurs et coachs vocaux de la Faculté de musique seront inclus dans la définition de chargé-es de cours, comme la fusion des accréditations le reconnaît. » Cette mise au point, très claire, a été faite hier, en début de soirée, par le président du Syndicat des chargé-es de cours de l’Université de Montréal (SCCCUM–FNEEQ–CSN), Francis Lagacé, au terme de la 22e séance de négociation qui a eu lieu en présence d’un conciliateur pour la 8e fois. Il a ajouté : « Il est hors de question pour le syndicat de laisser retourner le groupe des accompagnateurs et coachs à la merci de l’arbitraire. » Hier, l’employeur a offert de discuter de toutes les autres questions et de garder pour la toute fin celle des accompagnateurs et coachs, « ce qui impliquerait de laisser pour compte les personnes concernées une fois que tout aurait été réglé ailleurs », constate Francis Lagacé.   « Malheureusement, il semble que le négociateur patronal n’ait pas le mandat de négocier sur cette question sans retourner consulter la Faculté de musique. Nous étions prêts à continuer les négociations en soirée et même à les reprendre le lendemain (aujourd’hui). » La séance de négociation d’hier, plutôt courtoise, a été conclue sur la décision d’entreprendre une nouvelle journée de négociation dès lundi pour discuter en premier lieu de la question des accompagnateurs et coachs de la Faculté de musique, « ce qui permettra de déblayer le terrain pour aborder ensuite tous les autres enjeux », de commenter le président du syndicat. Une autre rencontre est également prévue pour le mardi 16 mars. « Nous avons bon espoir que lundi, l’Université aura mené la réflexion nécessaire », de souhaiter Francis Lagacé.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket